Aménagement

Boom de l’immobilier à Dubaï

L’Emirat de Dubaï connaît un boom immobilier sans précédent avec des ventes de terrains totalisant 1,5 milliard de dollars au 1er semestre 2002.
Selon le journal d’expression anglaise Gulf News, près de 600 lots situés en zones résidentielles ont été vendus pour la somme de 1,5 milliard de dollars. La compagnie locale Emaar Properties a annoncé avoir entamé la construction de 8888 logements après « le grand succès enregistré dans la vente de villas et d’appartements en juin et juillet derniers ». Emaar, qui propose des habitations à vendre aux étrangers, a récemment affirmé avoir vendu six tours, comptant 1200 appartements au total, alors que des centaines de villas de luxe construites par le projet du groupe Emirates Hills ont été raflées « en quelques minutes ».

« L’immobilier à Dubaï est en forte croissance en raison de la demande grandissante des clients », a déclaré Mohamed Alabbar, président d’Emaar et directeur général du département économique de Dubaï, dans un communiqué publié jeudi. L’émirat désertique de Dubaï, un des sept membres de la fédération des Emirats arabes unis, en pleine métamorphose, offre aujourd’hui l’image d’une oasis prospère et moderne. Les prix des terrains dans « Le Quartier des Tours », sur l’autoroute cheikh Zayed, sont montés en flèche pour atteindre le seuil de 12000 dollars le mètre carré, soit 27 fois plus que pendant la dernière décennie, selon des agents immobiliers.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X