Chantiers

BIM : Syntec-Ingénierie en appelle aux pouvoirs publics

Mots clés : Apprentissages - Conception - Etat et collectivités locales - Logiciels - Outils d'aide

Pour accélérer la mise en œuvre du Building information modeling, les entreprises d’ingénierie et leur fédération professionnelle Syntec-Ingénierie en appellent aux pouvoirs publics. L’objectif prioritaire ? Soutenir la formation.

Le Building information modeling (BIM) poursuit son essor dans le secteur de la construction en général, et dans celui de l’ingénierie en particulier. Selon les résultats de la deuxième édition du Baromètre du Plan de transition numérique du bâtiment (PTNB), 50% des maîtres d’œuvre utilisent le BIM et 58% d’entre eux sont convaincus de son utilité. Autre enseignement, et non des moindres : 53% des maîtres d’œuvre en appellent aux pouvoirs publics pour accélérer la mise en œuvre du BIM et soutenir la formation.

L’étude révèle en effet que des freins subsistent encore à l’utilisation du BIM. Pour les professionnels du BTP, les trois principaux obstacles sont le manque de compétences internes (47%), le coût d’investissement du logiciel (45%) et le manque de standardisation (37%). Pour lever ces freins, la majorité des entreprises d’ingénierie (53%) demandent aux pouvoirs publics de soutenir la formation au BIM. Les maîtres d’œuvre souhaitent en outre que soit menée une action en faveur de l’adoption d’un standard commun (49%) et que soient octroyées des aides financières (46%).

« Il est crucial que les pouvoirs publics renforcent leur mobilisation sur ce sujet pour soutenir et accélérer la digitalisation de la filière. Il y va de la performance de nos ouvrages et de l’attractivité de notre patrimoine bâti et d’infrastructures », fait savoir Nicolas Jachiet, président de Syntec-Ingénierie. Et de conclure : « En ce sens, nous proposons aux candidats à la présidentielle et aux législatives d’accélérer la mise en œuvre du BIM au travers de l’adoption d’obligations réglementaires échelonnées dans le temps et par taille d’ouvrages à partir de 2020 pour les ouvrages publics. Comme le démontre la hausse de l’usage du BIM, les acteurs y sont prêts. »

Téléchargez l’étude PTNB sur le BIM dans le secteur du BTP.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Vous êtes intéressé par le thème Chantiers ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X