Industrie/Négoce

Bénédicte de Bonnechose élue présidente du SFIC et de la Filière Béton

Mots clés : Béton - Industriels du BTP

Le Syndicat Français de l’Industrie Cimentière (SFIC) vient d’élire Bénédicte de Bonnechose, directrice générale de Lafarge France (groupe LafargeHolcim), à sa présidence. Elle succède à Raoul de Parisot. En tant que présidente du SFIC, Bénédicte de Bonnechose devient par la même occasion présidente de la Filière Béton, fédérant tous les acteurs de cette industrie, de l’extraction aux produits.

Diplômée de l’Ecole Supérieure de Commerce de Rouen et titulaire d’une maîtrise en économétrie, Bénédicte de Bonnechose rejoint, après un passage au sein du groupe Deloitte, le groupe Lafarge en 1993. Elle y occupera plusieurs postes de directeur financier dans les métiers du béton et des granulats avant de devenir directrice générale de Lafarge Granulats Nord en 2009. En 2012, elle prend la direction de la Stratégie, des Affaires publiques et de l’Environnement puis, en 2013, la direction générale des activités granulats en France. En 2015, elle est nommée directrice générale de Lafarge France.

 « Je souhaite inscrire l’industrie cimentière comme un acteur engagé en faveur des territoires durables, en poursuivant les engagements de la profession en matière de réduction de ses émissions de CO2 et en plaçant l’innovation au cœur de la stratégie industrielle du secteur » affirme Bénédicte de Bonnechose. « L’industrie cimentière pratique une écologie industrielle et territoriale depuis plus de 35 ans, qui se concrétisera par la signature d’un Green Deal en fin d’année 2017. L’effort du secteur pour réduire l’empreinte carbone des cimenteries – tout comme celle des bâtiments en béton – sera maintenu. L’innovation est également un axe clé pour notre profession afin de continuer à impulser une dynamique économique dans les territoires et participer au développement des emplois de toute la filière. »

Présidant également la Filière Béton, créée en février 2017, Bénédicte de Bonnechose aura à cœur de défendre les intérêts d’une filière représentant 65 000 emplois directs répartis sur 4 400 sites en France. Matériau clé à même de répondre aux enjeux du 21ème siècle, qu’ils soient environnementaux, sociétaux ou encore économiques, le béton est un maillon fondamental du paysage industriel français.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X