Bâtiment

Bâtiments basse consommation: les erreurs à éviter

Mots clés :

Efficacité énergétique

Petit inventaire des erreurs de conception, de réalisation ou d’exploitation les plus fréquemment rencontrées… Des points qui, s’ils sont négligés, ne permettront jamais aux occupants de bénéficier d’un bâtiment réellement basse consommation.

A partir de deux études d’envergure, celle menée par le bureau d’études Enertech et celle supervisée par l’Agence qualité construction (AQC) , concernant les principaux retours d’expériences sur les bâtiments basse consommation, LeMoniteur.fr vous présente les défauts les plus fréquemment rencontrés. L’importance du périmètre étudié et la minutie avec laquelle les bâtiments ont été observés permettent de mettre en lumière les principales négligences en conception, en  réalisation et en exploitation.

Enertech, le bureau d’études d’Olivier Sidler, a suivi l’exploitation de 20 bâtiments de la ZAC Confluence, à Lyon, et de plus de 400 logements basse consommation de la ZAC de Bonne, à Grenoble.  Dans le cadre de l’étude « Retours d’expériences dans les bâtiments à basse consommations et risques de  non-qualité », l’AQC a quant à elle compilé les résultats émanant de 211 opérations « représentatives de l’ensemble des typologies de bâtiments BBC ».

Cliquez, ci-dessous, sur le poste qui vous intéresse

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Idée lumineuse

    Quelqu’un a t-il pensé à vérifier si la lumière du frigo s’éteignait bien quant on ferme la porte ?…
    Signaler un abus
  • - Le

    Titre

    Deux commentaires sur ce sujet: – Pour les chaudières bois, il est nécessaire de préciser si ce sont des chaudières automatiques ou à chargement manuel. L’erreur la plus fréquente est l’oubli de l’hydro accumulation – Pour la température, 19°C est la température résultante sèche et non la température d’air.
    Signaler un abus
  • - Le

    ECS Thermodynamique

    attention cela n’apparaît nul part mais un recyclage d’ECS ramené sur la voie froide d’un ballon thermodynamique ne permet plus le bon fonctionnement de celui ci
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X