Industrie/Négoce

Bâtiment modulaire: quarantaine rugissante pour Portakabin

Mots clés : Enfance et famille

La filiale française du groupe familial britannique spécialiste du bâtiment modulaire fête ses 40 ans. Avec de belles perspectives malgré un marché qui se contracte.

Il y a quarante ans jour pour jour, le 21 mars 1975, le Britannique Portakabin posait le pied dans le Nord en installant cinq collaborateurs à Lille. Objectif: investir le marché français du bâtiment modulaire. Le Nord, un choix répondant avant tout à une logique géographique, les exportations de Portakabin passant déjà par là après avoir traversé le Channel en ferry.

Quarante ans plus tard, Portakabin France compte vingt agences dans l’Hexagone et quelque 150 collaborateurs, dont les deux tiers sont encore basés dans le Nord, entre Templemars, siège de la filiale situé au bord de l’A1 en périphérie sud lilloise, et le site de fabrication de Crespin, dans le Valenciennois. 70 % des commandes françaises sortent de cette usine, qui vient de lancer une deuxième ligne de production, avec l’objectif de répondre à terme à 100 % des besoins hexagonaux.

«Notre implantation en régions a d’abord pour objectif de nous positionner au plus proche de nos clients puisque nous nous engageons à «aller voir» sur place dans les vingt-quatre heures qui suivent le premier contact, explique Jean-Luc Guénard, P-DG de Portakabin France. Ensuite, cela nous permet de nous constituer des stocks et donc de limiter les coûts de transport. Enfin, cela facilite l’accompagnement à la livraison et durant la location (de 15 à 18 mois en moyenne).»

 

En France, un marché de 800 à 900 millions d’euros

 

10 800 m2 de surfaces habitables sont livrés chaque année, pour un volume moyen de location de 120 000 m2. La location représente un peu plus de 80 % de l’activité de Portakabin France, dont la clientèle, en recherche de solutions constructives économes et rapides (bureaux, espaces de restauration, salles de consultations etc.) pour un besoin spécifique temporaire, va de l’industrie au monde hospitalier en passant par le milieu scolaire ou encore le commerce. Total, Swissport ou encore Keolis figurent parmi les clients de Portakabin.

En 2014, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 33,5 millions d’euros (soit 60 % du CA Europe continentale), en hausse de 10 % par rapport à l’exercice précédent. «Nous espérons suivre cette tendance en 2015 même si nous commençons à observer une contraction du marché (800 à 900 millions d’euros pour la France), poursuit Jean-Luc Guénard. Si certains dossiers ont pu à une époque nous arriver par la crise, on n’en est plus là aujourd’hui. Même la location de modulaire est remise en question dans le privé. A nous de nous adapter à ce changement en répondant toujours mieux aux demandes de nos clients, à savoir: la rapidité, la conformité aux normes (la gamme Ultima est éligible à la RT 2012), le confort et la sécurité».     

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X