Collectivités territoriales

Baromètre Le Moniteur/FNTP : pour les collectivités, l’investissement reste une variable d’ajustement

Mots clés : Elections - Etat et collectivités locales

L’enquête réalisée en juin auprès de différents échelons de collectivités confirme les tendances ressenties. Face aux effets cumulés des baisses de dotation, de la réforme territoriale en cours et des prochaines élections régionales, elles se comportent de manière attentiste par rapport à leurs dépenses d’investissement dans les infrastructures.

En décembre 2014, Le Moniteur et la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) publiaient leur premier baromètre des collectivités locales. Celui-ci témoignait du fatalisme des élus quant à leurs dépenses d’investissement en infrastructures face aux contraintes budgétaires qui s’abattaient sur eux. Réalisée en juin, la deuxième édition du baromètre confirme hélas les tendances observées six mois plus tôt.

En réaction à la baisse des dotations de l’Etat, les collectivités locales tentent bien d’optimiser leurs dépenses de fonctionnement, mais l’exercice est délicat, et l’investissement demeure pour elles une variable d’ajustement. Les incertitudes liées à la réforme territoriale et les élections régionales en fin d’année accentuent encore leur attentisme. « Un quart des collectivités sondées dans le baromètre n’a pas eu recours à l’endettement, alors que les taux sont historiquement bas », s’étonne Bruno Cavagné, président de la FNTP.

Les collectivités semblent à ce point paralysées que peu d’entre elles comptent recourir aux quelques dispositifs qui leur permettent d’investir à court terme et facilement, comme le mécanisme de prêt à taux zéro que la Caisse des dépôts a mis en place à la mi-juin. « Il ne s’agit pourtant pas d’un emprunt classique mais d’une avance de trésorerie », remarque Bruno Cavagné, qui envisage de prendre son bâton de pélerin. « A travers nos fédérations régionales, nous allons démarcher les collectivités pour les inciter à utiliser ce mécanisme. Mais pour que cet instrument soit réellement efficace, il faudra le reconduire au moins l’année prochaine ».

 

 

Focus

Méthodologie de l'enquête

Ce second baromètre des collectivités locales a été construit à partir d’une étude quantitative en ligne (CAWI), réalisée du 2 au 16 juin 2015, auprès de 355 collectivités locales, dont 217 mairies, 51 conseils départementaux et régionaux et 68 intercommunalités.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X