Qualité/Sécurité

Balisage de sécurité : Monaco mise sur la photoluminescence

La principauté de Monaco a testé, sur deux bâtiments, des produits luminescents permettant de s’orienter même sans lumière. L’objectif est d’introduire cette solution dans ses règles de sécurité.

 

Dans le cadre de deux projets différents dans la Principauté de Monaco, la réhabilitation d’un parc de stationnement et la construction d’immeubles d’habitation neufs, des produits photoluminescents ont été mis en œuvre afin de servir de base de travail à leur future intégration réglementaire.

Le parc de stationnement inauguré en 2003 a subi une inondation majeure qui a fortement détérioré l’éclairage de sécurité de balisage existant. « Monaco Parkings », avec l’appui des autorités Monégasques, s’est tourné vers une solution de balisage au sol et en partie basse des cheminements faisant appel à des produits et des pigments photoluminescents.

L’ensemble immobilier neuf, dénommé « Hélios » est équipé de plans d’intervention réalisés sur des supports photoluminescents disposés sur les paliers dans les cages d’escaliers. En fonction de l’intensité de la luminescence souhaitée, les plans sont classés C ou D selon le projet de norme française NF X 08-050-1 (octobre 2003) – systèmes de sécurité photoluminescents – partie 1 – règles générales, à savoir :

– classe C – 140 mcd/m au bout de 10 minutes et 20 mcd/m au bout de 60 minutes,

– classe D – 260 mcd/m au bout de 10 minutes et 35 mcd/m au bout de 60 minutes.

« Ces installations pilotes permettent d’ores et déjà d’apprécier les avantages apportés par le cheminement totalement intuitif qui apparaît, tant en évacuation qu’en intervention, lorsqu’il ne reste plus d’autre solution pour s’orienter, constate Guillaume Duval, représentant des sapeurs-pompiers de Monaco. La photoluminescence permet aussi la vision des plans par les sapeurs-pompiers, palliant toute défaillance de l’éclairage portatif qui survient toujours au mauvais moment. »

 

Solution intégrée dans la réglementation monégasque

 

Le règlement de sécurité inclura les marquages et supports photoluminescents dans la conception du balisage des cheminements d’évacuation ainsi que des plans d’intervention. Ce règlement, inspiré du règlement du 25 juin 1980 modifié applicable en France, sera composé de trois livres définissant les mesures applicables à la construction d’un bâtiment (Livre 1er), aux équipements techniques mis en œuvre et leur contrôle (Livre 2) et enfin les aggravations et atténuations liées à leur usage (Livre 3) qui  ne se limitent pas aux seuls établissements recevant du public.

Les contraintes immédiatement identifiables sont l’obligation pour ces pigments d’être « éclairés » naturellement ou artificiellement sous certaines conditions afin de pouvoir restituer la luminance espérée et un nettoyage régulier pour conserver les qualités dans le temps.

« Enfin, souligne Guillaume Duval, il convient de garder en mémoire que les produits photoluminescents ne se substituent pas à l’éclairage de sécurité mais apportent de manière pertinente une aide évidente lors d’une évacuation, y compris pour les personnes en fauteuil roulant qui trouvent des indications à hauteur de vue, et pour l’intervention des services de secours et de lutte contre l’incendie. »

Les projets ont été réalisés par l’entreprise monégasque Evass pour le parc de stationnement, et par l’entreprise K2S // Sécurité & Signalétique (by Savoie Plan Incendie) implantée en France et lauréate du concours  Artinov 2008 pour l’ensemble immobilier « Hélios ».

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X