Industrie/Négoce

Baisse du marché du BTP: 17 jours de congés forcés chez Liebherr-France

Le fabricant de pelleteuses Liebherr-France a annoncé lundi en comité d’établissement 17 jours de chômage entre février et juin pour environ 900 de ses 1.670 salariés, a-t-on appris auprès des syndicats.
La direction, qui n’a pas souhaité commenter sa décision, avait déjà annoncé en octobre cinq jours de chômage partiel en janvier en raison du recul des entrées de commande de sa division terrassement. Ces cinq jours prolongent les deux semaines de fermeture normale à l’occasion des fêtes de fin d’année.
Selon Daniel Goutte, délégué FO, les 17 jours de chômage annoncés lundi « sont un moindre mal car cela peut sauver des emplois ». « On courbe le dos et on laisse passer la tempête », a-t-il indiqué.
La direction avait fait état il y a six semaines « d’une baisse globale du marché des équipements terrassement et travaux publics » que « le bon maintien de l’activité minière ne permet pas de compenser ».
Liebherr construit actuellement une nouvelle usine de 17 hectares sur l’ancien aéroport de Colmar pour y développer d’ici à 2010 sa production de pelles minières.

AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X