Profession

Bailleurs sociaux : un nouvel appel à transformer l’architecture

Mots clés : Architecture

La Caisse des dépôts et l’Union sociale pour l’habitat lancent, pour la deuxième fois, un appel à projets innovants auprès des bailleurs sociaux. Comme en 2015, cinq expérimentations ambitieuses notamment en matière d’ancrage territorial seront sélectionnées. La date limite pour candidater est fixée au 26 janvier 2018.

Parce qu’ils sont convaincus que le logement social, si contraint par la norme soit-il, peut être porteur d’innovations, la Caisse des dépôts et l’Union sociale pour l’habitat (USH) avaient décidé en 2015 de soutenir les bailleurs dans leurs envies d’expérimentation. Ils avaient alors lancé l’appel à projets « Pour une architecture de la transformation » et distingué des initiatives prometteuses en matière de réutilisation du bâti ancien, de flexibilité des logements ou encore de participation des locataires… En cette fin 2017, les deux organismes réitèrent l’initiative et invitent à nouveau les opérateurs du logement social à faire preuve d’imagination avec, pour cette deuxième édition, une nouvelle préoccupation : l’impact de leurs futures réalisations sur leur territoire.

 

Développement de filières

 

« En effet, un projet de logements peut avoir un effet positif sur son environnement, par exemple s’il met en œuvre des matériaux locaux ou encore s’il a recours au réemploi, ce qui n’est intéressant que si les ressources à réutiliser sont trouvées à proximité, explique Sabine Parnigi-Delefosse, responsable de l’Innovation à la Caisse des dépôts. Cela a également des répercussions sur la situation économique et sociale d’un secteur quand le projet permet le développement de nouvelles filières et donc d’emplois. »

Les bailleurs désireux de prendre part à cet appel à projets, cornaqué par le Lab CDC, l’incubateur de la Caisse, peuvent candidater jusqu’au 26 janvier prochain. Cinq projets vertueux seront sélectionnés courant avril mais, surtout, ils seront par la suite accompagnés pendant huit mois. Car il ne s’agit pas seulement, pour la Caisse des dépôts et l’USH, de féliciter les bonnes volontés mais de les amener à tester leurs solutions, élaborer des prototypes et imaginer des méthodes. Pour cela, les équipes de maîtrise d’ouvrage et de maîtrise d’œuvre désignées bénéficieront d’une enveloppe financière de 75 000 €. En échange, elles s’engagent à donner libre accès aux fruits de leurs recherches. Tous leurs modes d’emploi, plans et autres fiches techniques seront en effet disponibles en ligne. Depuis la fin du premier appel à projets, il y a environ un an, et la mise à disposition des documents de travail des équipes, quelque 200 téléchargements ont été enregistrés sur le site du Lab CDC.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X