Droit immobilier Gestion et professions

Bail commercial : la décision définitive fixant le montant du loyer renouvelé constitue un titre exécutoire

Mots clés : Gestion immobilière - Jurisprudence

Classiquement, la Cour de cassation rappelle que le jugement fixant le loyer du bail commercial renouvelé, assorti de l’exécution provisoire, constitue un titre exécutoire suffisant pour poursuivre le recouvrement des rappels de loyers, ou du trop-perçu de loyers.

Dans cette affaire, le juge – saisi pour fixer le prix du bail renouvelé – constate le déplafonnement du loyer et fixe ce dernier à un montant inférieur à celui du précédent bail.

En exécution de ce jugement, le locataire fait pratiquer une saisie attribution à l’encontre du bailleur au titre du trop-perçu de loyers.

De son côté, le bailleur saisit le juge de l’exécution pour obtenir la mainlevée de...

Ce contenu est réservé aux abonnés de la revue : Opérations Immobilières
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X