Réalisations

Aylesbury Vale en Grande-Bretagne : la maison de silex, une construction qui invite à une caresse minérale

Mots clés : Architecture

Flint House est une maison miraculeuse qui montre toute l’évolution géologique du territoire qui l’accueille. C’est la partie la plus minérale et tactile du Manoir Waddesdon, qui a été conçue par l’agence d’architecture Skene Catling de la Peña pour le collectionneur d’art Lord Rothschild.

Les silex se trouvent généralement dans la craie et notamment en abondance sur la surface des champs labourés entourant le site d’édification de la Flint House, qui s’étend entre les falaises blanches de Douvres et le Norfolk sur la côte est de la Grande-Bretagne. Proche du Manoir Waddesdon, cette construction imaginée par l’agence londonienne Skene Catling de la Peña est traitée comme un paysage, une excroissance géologique née de la tectonique des plaques et des phénomènes d’érosion. Brute comme une montagne artificielle, elle suit le profil des arbres existants. Le paysage et l’architecture sont inextricablement liés et la forme est sculptée en utilisant les couches de matériaux naturels : silex et craie avec les inclusions de terrazzo, béton, verre et métal. L’architecture devient un dispositif optique, offrant l’accès à des plates-formes via ses toitures en escalier. Il y a une transformation matérielle de la construction : à sa base elle semble être taillée brutalement avant de subir une domestication progressive dans la couche supérieure de craie éthérée où elle se dissout finalement dans le ciel. Poursuivant les traditions de collectionneurs de ses ancêtres, les fantaisies artistiques réunies dans cet espace privé par Lord Rothschild complètent l’ambiance de grotte minérale.

Source : « Flint House: the building that must be stroked » – The Guardian – 10/07/2015 – Article en anglais

Voir aussi dans le même esprit : Pombal : une commode au cœur des murailles historiques

 

« Cet insolite a été sélectionné par le service documentation du Moniteur. Extrait de la presse internationale, il est restitué en l’état. »



Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X