Innovation produits

Avec DesigoCC, Siemens propose de tout superviser dans un bâtiment

Mots clés : Logiciels - Outils d'aide

Le 24 mars dernier, Siemens a lancé sur le territoire français DesigoCC, son dernier logiciel de supervision du bâtiment. Un produit qui veut contenter tous les publics.

Dans une conférence consacrée à la gestion technique du bâtiment, le responsable d’un immeuble énumérait : « Nous avons trois centrales informatiques : la première pour la sécurité incendie, la seconde pour le contrôle d’accès et la troisième pour le chauffage et la ventilation ». Nul doute que Siemens lui proposera bientôt de remplacer ses trois ordinateurs par un unique poste équipé de DesigoCC, son nouveau logiciel dédié au contrôle des installations. Déjà disponible aux États-Unis et en Allemagne, le produit a officiellement été présenté au public français le 24 mars dernier.

La marque Desigo est déjà bien connue sur le marché des logiciels de supervision. La première mouture, Desigo Insight, a vu le jour en 1999. Cependant, ses applications se limitaient en général au pilotage du chauffage, de la climatisation ou de l’éclairage. Cette nouvelle version ajoute aux fonctions traditionnelles l’administration de la surveillance, et la sécurité incendie.

« Nous souhaitons ainsi rassembler les différents métiers du bâtiment autour d’un même dispositif. L’analyse et la combinaison de ces différentes données offrent des possibilités d’interactions inédites », indique André Le Bihan, directeur de la division Building Technologies de Siemens pour l’Europe de l’Ouest. L’utilisateur peut profiter de ce rassemblement pour créer des scénarios automatiques. En cas de déclenchement d’incendie par exemple, le centrale délivre plusieurs ordres  simultanément : les caméras vérifient la réalité du danger, la ventilation et l’électricité se coupe, et la voie d’évacuation s’allume. 

 

Viser large

 

Grâce à cet élargissement des usages, Siemens peut toucher un plus large public. L’intégration du matériel obéi à la même volonté d’exhaustivité « DesigoCC est un système compatible avec de nombreux protocoles existants, souligne André Le Bihan. En outre nous garantissons la pérennité de ce logiciel. » La plateforme répond aux spécifications du standard BACnet. Elle peut communiquer avec la majorité des dispositifs de domotique déjà installés. Le logiciel s’adapte donc aux exigences de la rénovation.

En outre, Siemens annonce d’ores et déjà de nombreuses mises à jour. Le programme s’adaptera donc aux évolutions à venir dans le secteur. « L’ajout de nouveaux matériels peut ainsi s’étaler dans le temps, observe André Le Bihan. Quelques années après la détection incendie, un propriétaire est en mesure de connecter son éclairage, sans changement de logiciel. »

Enfin, DesigoCC peut aussi aller piocher dans des bases de données que celles générées par le bâtiment. L’agrégation de ces informations fournit aux utilisateurs des éléments pour orienter leurs décisions. Avec ce programme, Siemens rêve donc d’un système de contrôle universel, à voir maintenant si le client français est prêt à accepter un grand ensemble centralisé.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X