Réalisations

Au Havre, le « Volcan » d’Oscar Niemeyer reprend de l’activité

Mots clés : Architecture - Manifestations culturelles

Depuis 2011, l’agence d’architecture Deshoulières-Jeanneau conduit la rénovation et la transformation du Volcan (1972-1982), l’une des cinq œuvres construites en France par Oscar Niemeyer (1907-2012). Installée dans la grande salle, la scène nationale du Havre accueille de nouveau des concerts à partir du 7 janvier, tandis que le reste du chantier se poursuit.

Formée de plusieurs corps de bâtiments et d’une place, l’ancienne maison de la culture du Havre est située dans le centre-ville inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Libre et fluide, l’œuvre de l’architecte brésilien offre un contrepoint au classicisme structurel de l’atelier d’Auguste Perret en charge de la reconstruction de la cité portuaire après la Seconde Guerre mondiale. A 3,70 mètres au-dessous du sol de la ville, la circulation des piétons est protégée par un large auvent qui ondule pour dessiner, vu du ciel, une colombe. Cette mise en scène donnait l’impression que les deux volumes blancs abritant les salles de spectacle surgissaient du sous-sol.

 

Une réhabilitation controversée

 

Si la restauration complète des lieux, leur mise aux normes et l’amélioration de l’acoustique interne de la grande salle étaient indispensables, certains travaux réalisés en trahissent l’esprit d’origine. La place, conçue par Niemeyer comme un espace clos et tenu, est maintenant largement ouverte sur la ville. La rampe hélicoïdale reliant la place haute à la place basse a été démolie pour être reconstruite dans le sens inverse et pavée de granit breton, comme l’ensemble des sols extérieurs jusqu’alors vêtus de béton. Le paraboloïde hyperbolique de la grande salle a été percé par trois fenêtres et coiffé d’une imposante couronne de désenfumage – deux interventions non signalées dans le projet d’origine de Deshoulières-Jeanneau. A l’intérieur, la pose généralisée de parquet rompt les subtiles courbes de Niemeyer et le dialogue initial entre les revêtements colorés unis des sols et le béton brut de décoffrage des murs. La médiathèque, en cours d’aménagement dans l’ancienne petite salle de spectacles, ouvrira ses portes à l’automne prochain.

Focus

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Ville du Havre

Maîtrise d’œuvre : Deshoulières-Jeanneau, architectes. BET : Rémi Raskin (Capri Acoustique), acousticien; Thierry Guignard, scénographe; Groupe SLH, BET TCE et HQE; Luminocité, éclairage; Traces, paysagiste-urbaniste.

Surface : 11 000 m2 SUB (surface du Grand Volcan 6 470 m2).

Montant des travaux : 33,6 millions d’euros travaux seuls HT (coût des travaux du Grand Volcan : 25 millions d’euros. Equipement 1 million d’euros).

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X