Industrie/Négoce

Assemblée générale de la FFQ : pénibilité et déchets du BTP au menu

Mots clés : Entreprise du BTP - Hygiène et sécurité du travail - Produits et matériaux - Quincaillerie

L’Assemblée générale de la Fédération française de la quincaillerie s’est tenue lundi 23 novembre, à Lyon. A l’issue du rapport moral de son président Jean-François Dubost, la FFQ a fait le point sur deux dossiers d’actualité du négoce : la pénibilité au travail et la collecte des déchets du BTP.  

Compte pénibilité : un référentiel patronal en préparation   

La mise en place du dispositif pénibilité avance au sein de la Confédération française du commerce de gros et international (CGI), dont la FFQ est l’une des fédérations adhérentes. Et cette avancée se présente sous la forme d’un « référentiel professionnel » multibranche, en cours d’élaboration. En vue de simplifier l’évaluation de la pénibilité des salariés, la loi Rebsamen sur le dialogue social a non seulement supprimé la fiche individuelle, mais a donné la possibilité à l’employeur de se reporter soit à un « traditionnel » accord de branche, soit à un « référentiel professionnel » patronal ne nécessitant pas la négociation d’un accord paritaire. Homologués par arrêté, ces référentiels, de branche ou multibranche, seront opposables aux salariés et à l’administration.

24 fédérations patronales réunies

Plutôt que l’accord de branche, c’est donc l’option référentiel patronal qui a été retenue par la FFQ et 23...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X