Industrie/Négoce

Arras logistique Orchestra

Mots clés : Enfance et famille - Gestion et opérations immobilières - Gestion immobilière - Monde du Travail

Orchestra, l’enseigne internationale spécialiste de l’univers pour enfant, va implanter à Arras (Pas-de-Calais) une plate-forme logistique de 120 000 m2. A la clé, un investissement immobilier de l’ordre de 50 millions d’euros et la création de 700 emplois.

Voilà qui va donner indirectement du corps au projet du Canal Seine-Nord Europe, dont la pertinence est en partie liée au développement d’une activité logistique autour de son tracé. Orchestra (3 000 salariés, 800 magasins, 600 millions d’euros de chiffre d’affaires) a choisi de faire d’Actiparc, parc d’activités industrielles et logistiques de la communauté urbaine d’Arras (CUA) facilement accessible depuis les autoroutes A1 et A26, sa deuxième base logistique française, après celle de Montpellier Saint-Aunes, où se situe également le siège de l’entreprise. Le projet est gigantesque: 120 000 m2 de bâti, dont une première phase immédiate de 50 000 m2. Les travaux débuteront, en effet, dès l’été prochain pour une première livraison à la mi-2016. Le promoteur de l’opération sera le groupe PRD. Le cabinet Tostain & Laffineur a conseillé les différentes parties.

 

Un événement économique pour le territoire

 

Orchestra occupera une parcelle d’environ 26 ha. Le site abritera une partie des activités vêtement et puériculture et des commandes e-commerce, en association avec l’entreprise Log’ Solutions. A terme, ce sont quelque 50 millions d’euros qui devraient être investis avec un objectif de création de 700 emplois d’ici à 5 ans. A l’échelle de l’Arrageois c’est tout simplement la plus grosse implantation depuis la Seconde Guerre Mondiale ! « Un événement économique particulièrement positif pour le territoire et ses habitants», se réjouit le président de la CUA Philippe Rapeneau. Cette annonce vient également confirmer que la logistique est une filière porteuse pour la région alors que vient d’être inauguré sur Actiparc le nouveau siège social d’Eurotranspharma et que le groupe agroalimentaire belge Agrafresh est en train de s’y installer. Car Orchestra a de grandes ambitions: hisser son chiffre d’affaires à un milliard d’euros à horizon 2018. Or, sa plate-forme montpelliéraine est saturée.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X