Réalisations

Arles: une fondation veut confier à Frank Gehry la création d’un « Parc des Ateliers »

La Fondation Luma, de la Suissesse Maja Hoffmann, héritière des laboratoires Roche et passionnée d’art, a annoncé lundi sa volonté de créer à Arles (Bouches-du-Rhône) un centre international de photographie dans un parc-jardin, « le Parc des Ateliers », confié au célèbre architecte américain Frank Gehry.

La Fondation Luma négocie avec l’Area (Agence régionale d’équipement et d’aménagement) une convention pour finaliser le projet d’ensemble, dont les maquettes devraient être présentées en juillet 2008 en marge des prochaines Rencontres de la photographie, a précisé Maja Hoffmann devant la presse, aux côtés du maire d’Arles, Hervé Schiavetti (PCF). Celui-ci s’était rendu à New York mi-novembre pour rencontrer Frank Gehry.

Le projet prévoit une « cité des images » dans un parc-jardin sur le site d’anciens ateliers ferroviaires à Arles, dont la réhabilitation vient d’être engagée par la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur avec la transformation en lieu de culture d’une Grande Halle inaugurée le 5 octobre (Voir le portfolio réalisé par la rédaction du Moniteur). Outre un nouveau Centre international de la photographie et de l’image créé par la Fondation Luma, le site accueillerait le siège des Rencontres d’Arles, de l’Ecole nationale supérieure de la photographie et des éditions Actes Sud. Des cinémas, des commerces et une crèche sont également prévus. Aucun chiffrage précis n’a encore été avancé publiquement.

Frank Gehry, auteur notamment du musée Guggenheim de Bilbao (Espagne), et son associé Edwin Chan devraient dessiner le parc-jardin et le futur Centre de la Fondation Luma, qui pourra accueillir des expositions permanentes et des événements internationaux tout au long de l’année, avec des studios de prises de vues et des résidences d’artistes. Rappelant son attachement à la Camargue et à Arles où elle a grandi, Maja Hoffmann, qui a créé sa Fondation en 2004, s’est dit convaincue que ce projet « deviendra un lieu de référence et de rayonnement ».

Grande collectionneuse, Maja Hoffmann préside actuellement la Kunsthalle de Zurich et appartient aux organes dirigeants de nombreuses institutions, dont le Palais de Tokyo à Paris. Membre du conseil d’administration des Rencontres d’Arles, elle est également impliquée en Camargue dans l’agriculture biologique et l’élevage, et est vice-présidente du conseil d’administration d’un centre de recherches pour la conservation des zones humides méditerranéennes, la Fondation Tour du Valat.
©AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X