Réalisations

Architecture : tsunami d’inaugurations en vue

Mots clés : Architecture

Affûtez les ciseaux, faites tiédir le champagne et drainez votre foie à titre préventif : cette semaine 42 s’annonce particulièrement faste en coupages de rubans en tous genres…

Grands Dieux, mais pourquoi?! Quelle mouche les a donc piqués? Le valeureux gonzo journaliste archi ne sait littéralement plus où donner de la tête cette semaine, halluciné-submergé qu’il est d’invitations à venir participer à l’inauguration des petites et grandes œuvres architecturale du moment.

Entre « accueil musical », et « ébranlement de cortège », de « visite commentée » en « mises en eau et en lumière », sans même évoquer le « dévoilement de statue », les discours ad libitum, les « feux d’artifices » nocturnes suivis des « réceptions, concerts, parades et fanfares », l’indigestion menace, le trop-plein déborde!

Qu’on en juge :

Inauguration du Stade aquatique Christine-Caron de l’Insep le 13 octobre (François Leclercq, arch.). Inauguration par Anne Hidalgo le 14 octobre de l’AccorHotels Arena à Paris (Daniel Vaniche, arch.). Inauguration du siège d’Euro News à Lyon le 15 (Jakob et Macfarlane, arch) et du musée de l’Homme (cf. infra). Inaugurations (veuillez noter le « s » final, marque du pluriel, je le rappelle) du mémorial du Camp de Rivesaltes le 16 octobre (Rudy Ricciotti, arch.) avec, le même jour, l’école d’architecture de Clermont-Ferrand (Du Besset & Lyon, arch.) et la jetée du Mont Saint-Michel (Dietmar Feichtinger, arch.) pour faire bonne mesure. Sans oublier la place Jeanne-Hachette de Beauvais (Agence Babylone, paysagistes)… On crierait Grâce pour moins que ça!

Et puis tiens, tant que nous y sommes, si vous ne faites rien le 17, il y a aussi le musée de l’Homme rénové à Paris, donc (Brochet-Lajus-Puyeo + Emmanuel Nebout, arch.) qui rouvre ses portes au public ou, pour ceux qui veulent vraiment mouiller le maillot, le nouveau Palais des Sports de Nanterre (Daquin-Ferrière, arch.) avec « show inaugural » et « performances artistiques » au menu, je n’invente rien…

Alors oui, je retweete des deux mains – et avec les dents – le cri du cœur de Loïc Prigent :

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X