Profession

Architecture : qui veut la peau des CAUE ?

Mots clés :

Architecture

-

Urbanisme - aménagement urbain

Les conseils d’architecture, d’urbanisme et d’environnement (CAUE) vivent des heures difficiles. Avec eux, c’est la qualité du cadre de vie qu’on assassine.

Au commencement était la loi du 3 janvier 1977. Article 1: «La création architecturale, la qualité des constructions, leur insertion harmonieuse dans le milieu environnant, le respect des paysages naturels ou urbains ainsi que du patrimoine sont d’intérêt public. (…) En conséquence, des conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) sont institués.» Le texte fondateur investit les CAUE de quatre missions: développer l’information, la sensibilité et l’esprit de participation du public; contribuer à la formation des maîtres d’ouvrage, des professionnels et des agents des administrations et des collectivités; conseiller le particulier qui désire construire ou rénover; enfin, conseiller les collectivités dans la conduite de leurs projets. Les CAUE sont des associations loi 1901, financées depuis le 1er mars 2012 par la part départementale de la taxe d’aménagement.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X