Profession

Architectes et maîtres d’ouvrages distingués par le Prix AMO 2014

Mots clés : Architecture - Lieux de travail - Maîtrise d'ouvrage - Prix d'architecture

L’association Architecture et maîtres d’ouvrage (AMO) a récompensé les initiateurs et les concepteurs de lieux de travail remarquables, lors d’une cérémonie organisée le 14 septembre à Paris.

« Ecoute, dialogue, éthique et respect. » Telles sont les « valeurs communes » célébrées par Olivier Herbemont, président de l’association Architecture et maîtres d’ouvrage (AMO), lors de la remise du Prix AMO « Lieux de travail, architecture, environnement », édition 2014. La cérémonie s’est tenue le 14 septembre 2015 à Paris (XVe), au siège de la société mutuelle d’assurance SMABTP, devant une assemblée d’architectes et de maîtres d’ouvrage.

 

Confiance mutuelle

Organisé tous les deux ans au plan national, le Prix AMO récompense un couple maître d’ouvrage/architecte dont la qualité du dialogue s’est concrétisée dans une réalisation remarquable. Cette année, le Premier prix a été attribué à la société anonyme Aéroport Nice-Côte d’Azur et à l’agence niçoise Comte Vollenweider Architectes. Ensemble, ils ont livré en 2013 le pôle d’aviation d’affaires Cannes-Mandelieu (Alpes-Maritimes, image ci-dessous). « Une aventure humaine où les compétences des uns et des autres ont été respectées », résume Frédéric Gozlan, directeur technique et membre du directoire des Aéroports de la Côte d’Azur. « Les échanges étaient fructueux car nous avions une confiance mutuelle », ajoute l’architecte Stéphane Vollenweider. Pour la présidente du jury, Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste, « l’architecture reste une science humaine, qui mêle désirs et contraintes, créativité et négociation ».

 

Qualité d’usage

L’aéronautique est mise à l’honneur dans le palmarès du Prix AMO 2014 (liste complète des lauréats ci-dessous). L’agence montpelliéraine NBJ Architectes a été récompensée par le Prix spécial GrDF pour le centre de commandes des hélicoptères de la Sécurité civile de Nîmes-Garons (Gard, image ci-dessous), livré en 2013. « Nous avons réalisé un hangar d’hélicoptères qui est surtout un espace de travail habitable, dans lequel les usagers se sentent bien », affirme l’architecte Elodie Nourrigat. « Le Prix AMO distingue la qualité du process de travail, mais aussi la qualité d’usage, la qualité de vie et la qualité urbaine du bâtiment », a rappelé Agnès Vince, directrice chargée de l’architecture au ministère de la Culture et de la Communication, et membre du jury.

 

Edition 2016

Pour la prochaine édition du Prix AMO, en 2016, les règles devraient évoluer. « Lors de notre assemblée générale exceptionnelle du 22 septembre prochain, nous débattrons de la possible réunion des Prix AMO « Habitat » et « Lieux de travail », qui feraient chacun l’objet d’un Premier prix », a indiqué le président de l’association, Olivier Herbemont. D’autres prix pourraient être attribués selon la « valeur des projets ». Les dossiers de candidatures seraient « allégés », mais les auditions des finalistes seraient maintenues, car « elles font la spécificité du Prix AMO ».

 

Focus

Les opérations primées

Prix AMO « Lieux de travail, architecture, environnement »

Pôle d’aviation d’affaires Cannes-Mandelieu (Alpes-Maritimes), aéroport de Nice-Côte d’Azur

Programme : hangar, bureaux et aires aéronautiques.

Maître d’ouvrage : SA Aéroport Nice-Côte d’Azur.

Architecte : Comte Vollenweider Architectes.

Coût des travaux : 4,3 millions d’euros HT.

Surface : 6000 m².

Livraison : mai 2013.

 

Prix spécial AMO Fondation d’entreprise excellence SMA

Kergrid, siège commun du SDEM, SDE et AMPM du Morbihan à Vannes (Morbihan)

Programme : siège de trois entités, le syndicat départemental des énergies du Morbihan (SDEM), le syndicat départemental de l’eau (SDE) et l’association des maires et présidents d’EPCI du Morbihan (AMPM).

Maître d’ouvrage : SDE, SDEM et AMPM.

Architecte : Atelier Arcau.

Coût des travaux : 5,8 millions d’euros HT.

Surface : 3206 m² Shon.

Livraison : 2013.

 

Prix spécial AMO GrDF

Centre de commandes des hélicoptères de la Sécurité civile de Nîmes-Garons (Gard)

Programme : rénovation et création de nouvelles surfaces de maintenance et d’une situation d’avitaillement.

Maître d’ouvrage : ministère de l’Intérieur, direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises, direction de l’évaluation de la performance des Affaires financières et immobilières, bureau des Affaires immobilières des préfectures de la police et de la Sécurité civile.

Architecte : NBJ Architectes (Elodie Nourrigat, Jacques Brion, Romain Jamot).

Coût des travaux : 5,6 millions d’euros HT.

Surface : 2200 m² restructurés + 3500 m² créés.

Livraison : juin 2013.

 

Prix spécial AMO Saint-Gobain

Modernisation du siège mondial de L’Oréal à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine)

Programme : immeuble de bureaux, rénovation et extension.

Maître d’ouvrage : groupe L’Oréal.

Architecte : Wilmotte & Associés.

Coût des travaux : non communiqué.

Surface utile : 14 000 m².

Livraison : juin 2014.

 

Prix spécial du jury AMO

Siège social de Surfrider Foundation Europe à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques)

Programme : restructuration de deux hangars industriels en siège social et espace d’exposition.

Maître d’ouvrage : Ville de Biarritz.

Architecte : Patrice Gardera.

Coût des travaux : 700 000 euros HT.

Surface : 1000 m².

Livraison : décembre 2012.

 

Mention spéciale du jury AMO

Maison du lac d’Aiguebelette à Nances (Savoie)

Programme : Office de tourisme du lac d’Aiguebelette, bureaux de la communauté de communes, espaces d’exposition permanente et temporaire, bar salon de thé.

Maître d’ouvrage : communauté de communes du Lac d’Aiguebelette.

Architecte : Fabriques Architectures Paysages.

Coût des travaux : 2,8 millions d’euros HT.

Surface : 950 m².

Livraison : début 2014.

 

Plus d’images à retrouver sur www.amc-archi.com

Focus

Les opérations distinguées

Restructuration du siège social du groupe Euralis à Lescar (Pyrénées-Atlantiques)

Programme : restructuration-réhabilitation du siège social d’Euralis.

Maître d’ouvrage : GIE Euralis Immo.

Architecte : LCR Architectes, Laporte Konikoff associés.

Coût des travaux : 11,8 millions d’euros HT.

Surface : 8032 m².

Livraison : juin 2013.

 

Immeuble Ardéko à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine)

Programme : bureaux et locaux commerciaux.

Maître d’ouvrage : HEDF Global, filiale du groupe Hines.

Acquéreur : SCI Petra, représentée par Ivanhoé Cambridge Europe.

Architecte : BE Baumschlager Eberle Architectes ; Bernhardt Curk Architectes associés.

Maître d’œuvre technique : Arcoba.

Coût des travaux : 48,7 millions d’euros HT.

Surface : 35 497 m².

Livraison : décembre 2013.

 

Urbawood à Lille (Nord)

Programme : bureaux.

Maître d’ouvrage : Nacarat.

Architecte : Agence A Architectes.

Coût des travaux : non communiqué.

Surface : 2580 m².

Livraison : février 2014.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X