Projets

Archi-urba : Trente-cinq idées pour l’île de la Cité

Mots clés : Architecte - Gouvernement

Le 16 décembre, Dominique Perrault et Philippe Belaval, président du centre des Monuments nationaux, remettaient au président de la République leur rapport de mission sur « l’Île de la Cité, le cœur du cœur »…

Il y a un an, les deux hommes avaient été chargés par le chef de l’Etat d’étudier « ce que pourrait être la place de l’Ile de la Cité, à l’horizon des 25 prochaines années », après le déménagement du palais de Justice de Paris. Le rapport, rendu le 16 décembre – disponible sur le site dédié – dessine, au travers de trente-cinq propositions, « un projet global qui […] visera au respect et à la mise en évidence de ce patrimoine dont l’Unesco a reconnu la valeur universelle exceptionnelle et qui nous est si cher. » Objectif ? « Créer une île assumant sa géographie, aux activités multiples et aux mobilités repensées, ouverte et accueillante ; une île de rencontres et de projets, spécifique mais créatrice de liens entre les quartiers du centre de la capitale ; une île, enfin, capable de redevenir la vitrine d’excellence urbaine que Paris mérite. »

 

Crypte

 

Au nombre des trente-cinq propositions désormais formulées dans ce rapport : création d’une grande promenade piétonne le long des quais sud ; installation de plateformes flottantes sur la Seine ; passerelles piétonnes ; piétonisation ; suppression de la circulation automobile sur le pont de l’Archevêché ; création d’un débarcadère pour accéder par bateau au parvis de Notre-Dame ; création d’un sol de verre pour dévoiler la crypte archéologique du Parvis de la cathédrale ; aménagements autour du palais de Justice, du tribunal de commerce et du marché aux fleurs, etc.

 

 

 

Exposition

 

Ces préconisations, débat public oblige, feront l’objet d’une large concertation. Dans un communiqué de presse, l’Elysée a souligné ainsi que : « Les propositions contenues dans le rapport ont vocation à nourrir une réflexion globale, architecturale, politique et économique, à laquelle seront associées toutes les parties prenantes, publiques et privées, à commencer par les administrations implantées sur l’île de la cité. Un groupe de travail sera constitué à cet effet. En outre, tous les Français et visiteurs de l’île sont invités à participer à cette réflexion grâce au site internet mis en place par la mission dont le prolongement sera la présentation du projet élaboré par Dominique Perrault et Philippe Bélaval dans le cadre d’une exposition qui ouvrira, en février 2017, à la Conciergerie, pour une durée de deux mois. »

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X