Installateurs

Après une phase de test, la pile à combustible devrait être commercialisée l’année prochaine

Viessmann et GrDF ont achevé les tests sur trois bâtiments à Forbach (Moselle). Dans ce produit, une pile à combustible à membrane échangeuse de protons (PEM) de Panasonic, d’une puissance de 1 kW thermique et 0,75 kW électrique, est associée à une chaudière d’appoint à condensation gaz de 19 kW thermique, à un ballon d’ECS de 46 l, et un ballon de stockage d’énergie pour les potentiels surplus de chaleur de 170 l. Au cours de cette année de tests, les piles ont été allumées 5140 h. Au vu des résultats satisfaisants, la solution devrait être commercialisée l’année prochaine.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X