Aménagement

Appel à projets « Ville de demain » : 17 candidatures déclarées en Ile-de-France

Mots clés : Démarche environnementale - Gouvernement - Lieux de travail

L’appel à candidatures de la deuxième tranche du programme « Ville de demain », qui prévoit 176 M€ dédiés aux subventions et 160 M€ aux prises de participations, dont 50 M€ sous forme d’un fonds d’investissement dédié aux start-up, a été clôturé le 25 septembre 2015. Il s’inscrit dans la démarche Ecocité portée par les ministères chargés du développement durable (MEDDE) et de l’urbanisme (MLETR).

Dans le cadre du programme d’investissements d’avenir (PIA), la deuxième tranche de l’appel à projets « Ville de demain », lancée en mai 2015 et dotée de 336 M€, doit faire émerger des projets urbains démonstrateurs de la ville durable (transports propres, mobilité douce, gestion économe de l’énergie, habitat rénové) , exemplaires en termes d’excellence environnementale et d’innovation, portés par des acteurs publics ou privés dans des métropoles ou des grandes agglomérations.

17 candidatures franciliennes étaient déclarées, les territoires correspondant concernant plus de 5 millions d’habitants.

Le préfet d’Ile-de-France,Jean-François Carenco, avait présidé, en présence de Thierry Francq, commissaire général adjoint à l’investissement (CGI), une réunion de mobilisation des acteurs urbains franciliens, sur les PIA dédiés à l’innovation urbaine, le 16 juin dernier. Cette mobilisation, qui visait à encourager des candidatures de territoires franciliens à la hauteur des ambitions et des enjeux régionaux, avait réuni de nombreux décideurs : représentants des collectivités territoriales, colonnes vertébrales de ces projets, des agences, des services de l’Etat et des établissements publics concernés, ainsi qu’un panel d’acteurs de la ville : aménageurs, promoteurs, bailleurs, opérateurs fonciers, acteurs de la mobilité, des services urbains et des transports, de la construction, grands groupes et start-up, incubateurs, pôles de compétitivité et centres de recherche…

Dans la continuité de cette réunion de lancement, un travail d’accompagnement a été mené pendant tout l’été sur le territoire francilien. Les équipes du Commissariat général à l’investissement, de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) et de la direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement (DRIEA) ont ainsi rencontré et guidé près de 20 collectivités et établissements publics dans le cadre de cet appel à projets,  clôturé le 25 septembre.

Après une expertise menée par le comité de pilotage national Ville de demain, dont les résultats sont attendus en début d’année 2016, les territoires des dossiers retenus intégreront le réseau national des Ecocités.

 

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X