Logement

Anru 2 : inquiétude sur le financement des démolitions

Mots clés : Urbanisme - aménagement urbain

Les subventions de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) ne suffisent pas à financer les démolitions d’immeubles. De quoi ralentir le lancement du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU). Les règles de financement des opérations pourraient être revues.

Alors que le ministre de la Ville Patrick Kanner affirmait lors de ses vœux à la presse vouloir accélérer « la mise en œuvre de l’Anru 2 » et « voir des grues dès 2016 », le lancement rapide des opérations dans les quartiers sensibles semble compromis. Selon le ministre, si le lancement de l’Anru 2 prend autant de temps, c’est parce que « les équipes de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru, NDLR) veulent des dossiers de qualité ». Dans les faits, ce retard pourrait être davantage lié aux modalités de financement qu’à l’exigence des équipes de...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X