Entreprises de BTP

Amec vend 51% de Spie Batignolles à sa direction

Le groupe britannique de travaux publics Amec a annoncé la cession à sa direction, pour 15,3 millions d’euros, de Spie Batignolles, la filiale construction du groupe Spie qu’il a racheté l’an dernier.
La société Spie Batignolles, associée au fonds d’investissement Barclays Private Equity France, avait proposé en mai un LBO (leverage buy-out) pour racheter 51% de son capital à Amec, son unique actionnaire, a-t-on appris lundi dernier dans un communiqué de Spie Batignolles.
Aujourd’hui, Amec a indiqué que la société Financière Spie Batignolles, le véhicule utilisé pour le LBO, détenait une option d’achat jusqu’au 31 décembre 2008 sur la part de 49% qu’il conservera dans Spie Batignolles.
Si Amec devait rester actionnaire de la société française de BTP après le 31 décembre 2008, il pourrait disposer de sa part, précise le britannique. « Chacun des deux actionnaires pourrait alors lancer un processus de vente de 100% de Spie Batignolles », ajoute le communiqué.
Amec avait prévenu en mars qu’il n’était pas intéressé par Spie Batignolles. Le britannique était monté au cours de l’année passée à 100% dans Spie, ancien leader du BTP reconverti dans les travaux électriques et les services à la construction, dont il détenait déjà 46%.
Le groupe de BTP français s’était rebaptisé Spie en 1998, au moment de son recentrage sur les travaux électrique et l’équipement. Le nom de Spie Batignolles n’avait été conservé que pour la construction traditionnelle.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X