Immobilier

Altarea annonce une dépréciation de 300 millions d’euros de Cogedim

La foncière Altarea, qui a racheté en 2007 le promoteur immobilier français Cogedim, a annoncé mardi une dépréciation de la valeur de ce dernier de « l’ordre de 300 millions d’euros », soit quasiment la moitié de son prix d’acquisition.
A l’occasion de l’intégration opérationnelle définitive de Cogedim, Altarea « devrait constater sur la base de rapports d’experts indépendants, une dépréciation comptable de la valeur de Cogedim d’un montant de l’ordre de 300 millions d’euros, pour un prix d’acquisition de 650 millions d’euros en juillet 2007 », indique le groupe dans un communiqué.
Altarea avait annoncé en juillet 2008 avoir levé 374,5 millions d’euros, sur les 383 millions envisagés à l’origine, pour refinancer la dette d’acquisition de Cogedim.
Altarea annonce par ailleurs que « Cogedim a entamé un processus de réduction mesurée de ses effectifs », qui concerne « une cinquantaine de postes », outre les départs déjà effectifs (fins de CDD, retraite, démissions). Cogedim emploie 520 personnes au total.
Le promoteur immobilier devrait accuser « une baisse de son résultat opérationnel » en 2008, en raison du « resserrement sensible des marges », annonce le communiqué d’Altarea. Malgré la perte de valeur de Cogedim, Altarea table sur un résultat net récurrent consolidé « en hausse par rapport à 2007 ».

AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X