Industrie/Négoce

Alsapan à fond dans l’investissement

Mots clés : Établissements industriels, agricoles, ICPE

L’entreprise alsacienne de revêtements de sols, meubles et plans de travail va encore investir 12 millions d’euros cette année dans ses usines françaises, dans la continuité de sa nouvelle ligne d’habillage de panneaux qu’elle a inaugurée mercredi 1er mars à Boulay (Moselle).

Alsapan a bien franchi un cap dans sa politique d’investissement. L’entreprise familiale alsacienne de 800 salariés spécialisée dans les revêtements de sols, les meubles et les plans de travail, confirme cette année qu’elle pense désormais à deux chiffres ce poste budgétaire stratégique. « Après 15 millions d’euros l’an dernier, nous injectons à nouveau 12 millions d’euros en 2017 dans nos outils de production », annonce sa présidente Cécile Cantrelle.

L’effort poursuit des objectifs de « modernisation, d’élargissement de gamme et d’amélioration des conditions de travail », précise la dirigeante, petite-fille du fondateur. Il se répartira sur l’ensemble des cinq sites de fabrication : Marlenheim (revêtements de sols), Erstein (meubles en kit pour Ikea) et Wasselonne (plans de travail) dans le Bas-Rhin, Boulay en Moselle et La Courtine dans la Creuse, tous deux spécialisés dans les meubles.

 

 

Dans cet ensemble, le site de Boulay (165 salariés) fait l’objet d’une attention particulière. Jeudi 2 mars, Alsapan doit signer en sa faveur un chèque d’1 million d’euros pour une ligne d’emballage à mettre en service dans un an, comme suite logique de l’importante modernisation dont vient de bénéficier l’étape précédente de l’enrobage. Pour cette phase de l’habillage des panneaux de particules,  le nouvel ensemble d’équipements a été inauguré mercredi. Il a représenté 5,8 millions d’euros d’investissements, soit le montant le plus important pour ce site depuis qu’Alsapan l’a repris il y a dix ans à l’allemand Welle – au total, il lui a désormais consacré un peu plus de 13 millions d’euros.

 

Deux opérations en une

 

 La nouvelle ligne d’enrobage est présentée par l’entreprise comme « unique en Europe ». Sur une longueur de 100 mètres, elle fait se succéder 11 machines de transformation. En particulier, elle rassemble en une seule opération les phases d’ordinaire séparées du calandrage (insertion d’une couche de papier pour obtenir l’état de surfaces) et du traitement des chants des panneaux.  « Nous gagnons ainsi en capacité de production, en productivité,  en capacité à démultiplier les dimensions, tout en économisant de l’énergie », précise Claude Dauendorffer, responsable production du site.

 

 

La ligne d’enrobage signe le redressement de l’usine lorraine, qui a été réorientée vers la production de dressings et meubles de cuisine pour le secteur des GSB (grandes surfaces de bricolage).

 

L’export comme vecteur de croissance

 

A l’échelle de l’ensemble de l’entreprise, les récentes modernisations sont à la fois un accompagnateur et un facteur déclenchant d’une remontée d’activité. Le chiffre d’affaires 2016 a progressé de 6 % pour retrouver, à 210 millions d’euros, les niveaux d’il y a quelques années, « et la perspective 2017 se situe à + 10 % », annonce Cécile Cantrelle.

Un tiers du chiffre d’affaires provient du revêtement de sols, le solde se partage entre les deux autres activités de meubles et plans de travail. Le vecteur de la croissance se trouve hors de la France : « c’est l’export qui la tire », souligne la dirigeante. Il représente 25 % des ventes de revêtements de sols et 10 % des deux autres spécialités, avec des points forts en Europe du Sud et plus encore en Grande-Bretagne. Sur ce plan, Alsapan fait partie des entreprises auxquelles le Brexit pose un point d’interrogation.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X