Energie

Alpes-Maritimes : 279 logements chauffés et rafraîchis par des pompes à chaleur branchées sur les eaux usées

Mots clés :

Aménagement paysager

-

Bâtiments d’habitation

-

Matériel - Equipement de chantier

-

Eau

A Roquebrune Cap-Martin, la première tranche de l’écoquartier Cap Azur est chauffée et rafraîchie grâce aux calories des eaux épurées de la station d’épuration de la commune.

A Roquebrune Cap-Martin (13 000 habitants), dans les Alpes-Maritimes, Bouygues Immobilier vient de livrer une opération de 279 logements sur un ancien terrain GDF (1,4 ha) acquis par l’Etablissement public foncier Paca qui y a ensuite lancé un appel à projets. Conçue par l’architecte Jean-Philippe Cabane et réalisée par l’entreprise Miraglia (GFC Construction), cette première tranche de l’écoquartier Cap Azur se répartit en 7 bâtiments qui accueillent 101 logements gérés par la Sem Habitat 06, 30 logements à prix maîtrisés, 78 logements en accession libre, 70 appartements en résidence de tourisme, des bureaux, une crèche, 382 places de stationnement, etc.

Ce programme, labellisé BBC Effinergie et Habitat et Environnement avec une consommation d’énergie primaire inférieure à 40 kWh/m² habitable, met fortement l’accent sur les énergies renouvelables et la limitation des besoins énergétiques des bâtiments. Grâce à un partenariat avec Veolia Eau et EDF Optimal Solutions, Bouygues Immobilier a développé un procédé très innovant de chauffage urbain à partir de la récupération d’énergie issue des eaux épurées de la nouvelle station d’épuration de la commune, située à 500 m environ de l’écoquartier.

 

Pas de production de CO2

 

Ainsi, des échangeurs thermiques sur une boucle d’eau épurée alimentent des pompes à chaleur avec une boucle d’eau tempérée et les calories récupérées servent à faire fonctionner un réseau chaud et froid pour les bâtiments. « Pour 1kWh d’énergie électrique consommée pour la valorisation des calories, les pompes à chaleur produisent 4 kWh de chaud et/ou 4,5 kWh de froid avec un réseau sécurisé et une gestion centralisée qui permet d’ajuster la production de chaud et de froid aux besoins réels des bâtiments» précisent les responsables de Bouygues Immobilier. Avantages de la solution : aucune émission de CO2 sur site liée à la production de chaleur et d’ECS, des coûts maitrisés pour les utilisateurs finaux.


Ce projet a été récompensé dans la catégorie « Performances Ecologiques mention innovation de l’appel à projets EcoQuartier 2011 et a été lauréat en 2013 de la mention « Engagé dans la labellisation »  EcoQuartier. La démarche pour une labellisation définitive se poursuit.

L’opération Cap Azur doit à terme s’étendre sur les terrains de l’ex-base aérienne 943 (3,5 ha) libérés par la Défense, après négociations entre la communauté d’agglomération de la Riviera Française, l’EPF Paca et la MRAI (Mission pour la réalisation des actifs immobiliers) et sur une emprise communale de 1,2 ha. Au total, la constructibilité totale est de 50 000 m² environ.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X