Entreprises de BTP

Allemagne: RAG menace de se séparer de ses mines de charbon

Le groupe minier allemand RAG n’exclut plus de se séparer de ses mines de charbon si le gouvernement baisse encore, comme il le prévoit, les subventions accordées au secteur, a affirmé son patron, Werner Mueller, jeudi dans une interview.
« Quand on réfléchit sérieusement à la poursuite du compromis de 1997, la question se pose alors de savoir si les mines de charbon allemandes doivent rester dans le groupe RAG », prévient l’ancien ministre de l’Economie dans le Financial Times Deutschland. Sous l’impulsion de l’Union européenne, et après plusieurs jours de manifestations des mineurs allemands, un accord avait été trouvé avec le gouvernement en 1997, prévoyant d’ici 2005 la diminution pratiquement de moitié des aides versés au secteur. Mais Berlin, qui vient de décider d’avancer d’un an des baisses d’impôts initialement prévues en 2005 et cherche à compenser la chute des recettes fiscales, envisage des coupes supplémentaires.
Werner Mueller, ministre sous le premier gouvernement de Gerhard Schroeder (1998-2002), a déjà averti qu’une nouvelle baisse des subventions à ce secteur pourrait entraîner jusqu’à 40.000 licenciements.

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X