Construction Numérique

Ali El Hariri (BulldozAIR) : « Une application pour mieux communiquer sur les chantiers »

Mots clés : Innovations - Lieux de travail

La startup BulldozAIR a développé une application pour smartphone permettant d’améliorer l’échange d’informations entre les différents intervenants d’un chantier de construction. Ali El Hariri, le fondateur de la start-up, détaille son innovation.

Comment fonctionne votre application ?

Ali El Hariri : BulldozAIR est une application collaborative qui permet de faciliter la communication entre les différents intervenants sur un chantier. Une fois téléchargée sur son smartphone, elle permet de partager des photos, des plans… entre les différents intervenants d’un chantier. Elle est téléchargeable gratuitement. L’utilisateur n’a rien à payer tant qu’il ne partage pas plus de 500 méga-octets de données. Au-delà, il doit souscrire un abonnement de 50 euros par mois. Avec un seul abonnement, l’application peut être utilisée sur plusieurs chantiers.

 

Comment avez-vous eu l’idée de développer votre application ?

A.E.H : J’ai eu cette idée en travaillant comme ingénieur travaux chez un major de la construction. Sur un chantier, les personnes ayant un réel pouvoir décisionnel travaillent souvent depuis leur bureau. En cas de problème, les travaux sont arrêtés dans l’attente d’une validation. Ce dernier doit se déplacer, cela prend du temps… L’application permet de partager des éléments permettant à la personne décisionnaire de donner son avis à distance afin de mieux communiquer sur le chantier.

 

A qui est destinée cette application ?

A.E.H : Au départ, nous visions les grands groupes. Et puis nous nous sommes vite rendu compte qu’un marché conséquent s’ouvrait à nous en proposant cette application aux TPE-PME. D’abord, d’un point de vue commercial, le nombre de ventes à réaliser est plus important en volume. Les grandes entreprises ont les moyens de financer d’acheter des logiciels, mais pas les petites entreprises. Enfin, l’automatisation des process n’existe pas encore dans les petites entreprises alors qu’elles devront bientôt avoir besoin de se pencher sur la traçabilité de leurs activités. BulldozAIR est lancé depuis octobre 2014. L’application fonctionne bien en France, mais aussi à l’international. L’application existe en français et en anglais, nous allons la traduire en espagnol, allemand et en portugais.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X