Carnet des décideurs

Alexis Rouque, délégué général de la Fédération des promoteurs immobilier

Mots clés : Gestion et opérations immobilières

Alexis Rouque est nommé délégué général de la FPI en novembre 2016. Il succède à Jean-Michel Mangeot.

Parcours professionnel d’Alexis Rouque

Alexis Rouque débute sa carrière en tant qu’inspecteur des douanes, de 1998 à 2003.

Il reprend ensuite ses études et sort diplômé de l’Ecole nationale d’administration (ENA) en 2006. Il est alors nommé auditeur, puis conseiller référendaire à la Cour des comptes.

En 2010, Alexis Rouque entre au cabinet de Benoist Apparu, alors secrétaire d’Etat en charge du Logement, en tant que conseiller technique. Il est par la suite nommé directeur de cabinet du ministre Benoist Apparu et exerce cette fonction jusqu’en 2012.

Directeur général de Ports de Paris de 2012 à 2016, Alexis Rouque, a été nommé délégué général de la FPI France le 3 novembre 2016.

Il est également rapporteur à la 5e chambre de la Cour des comptes, depuis avril 2016.

 

Publications d’Alexis Rouque

– Les instruments de la gestion durable de l’eau – Cour des comptes (2010)

– La certification des comptes des opérateurs de l’Etat – Revue française de finances publiques (2009)

– La zone de libre échange de l’ASEAN – Université de Toulouse I (2000)

– Projet de loi de finances pour 2008 : un budget de transition ? – Observatoire de la dépense publique – Institut de l’entreprise (2007)

– La loi de règlement du budget 2007 : les prémisses d’une logique de résultat – Observatoire de la dépense publique – Institut de l’entreprise (2008)

– Le réseau ferroviaire (rapport public thématique) – Cour des comptes (2008)

– Les relations entre puissance publique et entreprises dans le monde de l’après-crise – Institut de l’entreprise

 

Formation d’Alexis Rouque

Après avoir été diplômé de l’Institut d’études politiques de Bordeaux en 1994, il sort major de promotion de l’Ecole nationale des douanes en 1997.

Il est également diplômé de l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) en 2000 et de l’ENA, en 2006.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X