Culture

Alejandro Aravena promet une biennale d’architecture de Venise militante

Mots clés : Architecture

Le Chilien, directeur général de la 15e Mostra internationale d’architecture à Venise (28 mai au 27 novembre 2016), a détaillé le 31 août le thème engagé « Nouvelles du front ».

31 août 2015, un peu plus d’un mois après sa nomination à la direction de la 15e Biennale internationale d’architecture à Venise (Italie), l’architecte chilien Alejandro Aravena a rencontré sur place les représentants des 48 pays participants. Il leur a dévoilé le thème de la Mostra qu’ils devront décliner dans leurs pavillons d’expositions respectifs, du 28 mai au 27 novembre 2016. Le thème retenu, « Reporting from the front » (« Nouvelles du front »), est né d’un constat : « Jour après jour, dit-il, plus en plus de personnes sur la planète cherchent un lieu décent dans lequel pouvoir vivre ; mais, d’heure en heure, les conditions pour atteindre cet objectif se font de plus en plus ardues. »

 

En première ligne

 

L’architecte chilien, connu et reconnu pour son engagement en faveur du logement des populations défavorisées et de la justice sociale en général, souhaite que « l’exposition montre à un vaste public ce que signifie améliorer la qualité de vie alors qu’on travaille dans des circonstances difficiles, en première ligne face à des territoires à conquérir ». Dans son discours, disponible sur le site www.labiennale.org, il combat « l’intérêt individuel » et le « je » au profit du « bien-être collectif » et du « nous ». Il prône une « architecture de l’équité » où la conception est considérée comme « une valeur ajoutée » et non « un coût supplémentaire ».

 

Conquête

L’an prochain à Venise, Alejandro Aravena souhaite présenter des « architectures qui, malgré la pénurie des moyens, exaltent ce qui est disponible ». Il sait que « la bataille pour un environnement bâti meilleur est un engagement collectif qui demandera la force et la connaissance de tous », conscient que « les conquêtes sur le front sont relatives, pas absolues ».

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X