Industrie/Négoce

Aldes lance son offensive digitale

Mots clés : Air

Le spécialiste du confort thermique et de la qualité de l’air Aldes parie sur des produits connectés pour le résidentiel et sur une montée en gamme de ses appareils pour le tertiaire.

Il a beau fêter ses 90 ans cette année,  le groupe Aldes (222 millions de chiffre d’affaires en 2014), basé à Lyon, a décidé de se donner un coup de jeune pour continuer de s’imposer sur les marchés de la ventilation, de la purification d’air et du confort thermique. Le repositionnement de la marque Aldes – vaisseau amiral du groupe qui compte aussi les marques Acthys  et Générale d’Aspiration – sur la thématique de l’« air sain » témoigne de cet élan : davantage d’accompagnement des installateurs et de communication vers l’utilisateur final, celui que le groupe appelle désormais le « consommateur d’air ». Pour marquer ce tournant, Aldes a pris le pari de lancer vingt nouveaux produits en deux ans, dans le résidentiel (qui représente encore 65% de ses ventes) et dans le tertiaire.

Parmi ces innovations, Inspir’air Home est probablement la plus emblématique de ce renouveau de la marque quasi séculaire. C’est une centrale de purification d’air centralisée, la première à être connectée selon le groupe. Elle a été conçue pour renouveler l’air intérieur et purifier l’air entrant des pollens, des particules fines et des microbes. En parallèle des performances affichées, l’industriel a misé sur le design avec un « cœur central » ergonomique pour piloter l’appareil, la facilité d’installation du produit avec un accès aux trappes sans outils et la connectivité. Sera ainsi disponible en début d’année l’application mobile « Aldes Connect », qui permettra à l’utilisateur de suivre la qualité d’air intérieur de son logement au quotidien et de piloter la purification d’air ainsi que la production d’eau chaude. « Une notification lui sera envoyée quand il sera temps de changer le filtre de l’appareil », décrit ainsi Christophe Dolain, chef produits en charge de la ventilation individuelle chez Aldes. Commercialisé à partir de février prochain, Inspir’air Home a été classé « A+ » selon les critères de la réglementation ErP qui entrera en vigueur au 1er janvier.

 

Montée en gamme

 

Autre produit connecté qui sera lancé courant 2016, le T.Flow Hygro+, combinant ventilation et production d’eau chaude sanitaire via un chauffe-eau thermodynamique. « Nous avons souhaité répondre au besoin de l’utilisateur en lui proposant le produit le plus fin et le plus silencieux du marché », promet Christophe Dolain. « C’est un produit également très économique, grâce à la récupération des calories contenues dans l’air de la maison pour produire jusqu’à 75 % d’eau chaude gratuitement ». Cet appareil sera lui aussi pilotable en temps réel avec « Aldes Connect », tout comme l’ensemble du parc existant de ce modèle grâce à l’ajout d’un modem.

Aldes passe également à l’offensive dans le tertiaire avec deux nouveautés : EasyVEC, une gamme de caissons simple flux pour la ventilation, et une gamme de purification d’air double flux représentée par les produits DFE XS et Everest XH. « Nous avons souhaité procéder à une montée en gamme des produits Everest en proposant un appareil certifié C4 et Passivhaus, à destination des marchés des résidences étudiantes et de tourisme, de l’hôtellerie, des Ehpad », explique Marc Brevière, vice-président du groupe Aldes en charge du marketing.

En prévision de la généralisation du BIM à l’horizon 2017, Aldes a également fait un nouveau pas vers les prescripteurs. Le 16 novembre prochain, le groupe mettra en ligne « Aldes CAD Library », une plateforme de téléchargement d’objets 3D intelligents, libre, gratuite et multi-langues destinée aux experts du bâtiment. « Nous avons fait le choix de développer une plateforme Aldes mais nous ne sommes pas fermés pour intégrer des plateformes multi-fabricants dans le futur », indique-t-on. Une ouverture que souhaite également le fabricant pour ses produits connectés, par le biais de passerelles de communication vers des systèmes domotiques tels que MyHome de Legrand. 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X