Droit immobilier Gestion et professions

Aides au logement : prévenir l’expulsion des allocataires

Mots clés : Droit au logement - Financement du logement - Gestion immobilière - Lutte contre l'exclusion

Alors que le calcul des aides personnelles au logement (APL) a évolué depuis le 1er juillet 2016, un récent décret, pris en application de la loi Alur, modifie cette fois les modalités de traitement des impayés en matière d’APL (aide personnalisée au logement, allocation de logement sociale et allocation de logement familiale) dont le bénéfice est conditionné au paiement par l’allocataire de son loyer ou de son échéance de prêt.

Le décret du 6 juin 2016, qui entre en vigueur le 1er septembre, vise à prévenir en amont les risques d’expulsion des allocataires par la mise en place d’un plan d’apurement de la dette locative....

Ce contenu est réservé aux abonnés de la revue : Opérations Immobilières
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X