Réalisations

Afghanistan : la restauration des bouddhas de Bamiyan, une priorité pour le nouveau gouvernement

Le nouveau gouvernement afghan a placé parmi ses priorités la restauration des bouddhas de Bamiyan, figures emblématiques de la culture afghane et dont la destruction par les talibans avait soulevé un émoi international, a déclaré le ministre de la Culture et de l’Information, Raheen Makhdoom.

« La restauration des bouddhas compte parmi nos priorités », avec la réforme des journaux et du secteur audiovisuel, a expliqué le ministre à l’AFP.

M. Makhdoom, spécialiste de culture afghane et de poésie soufie, a annoncé l’organisation d’un séminaire consacré aux bouddhas et à la restauration du musée national, qui réunira responsables afghans et experts internationaux de tous les pays disposés à aider à la rénovation.

Il a déclaré attendre une « réponse de l’Unesco » quant aux dates de tenue de cette réunion, « aussitôt que possible ».

Les deux statues géantes de Bamiyan (centre de l’Afghanistan), vieilles de plus de 1500 ans, avaient été détruites le 10 mars 2001 à coups d’explosifs et d’obus de chars, tirant la communauté internationale de sa torpeur et provoquant dans plusieurs capitales des manifestations de solidarité avec la résistance anti-talibans.

Depuis, une équipe d’archéologues s’est rendue sur place, notamment pour protéger les pieds des statues, à peu près préservés, des intempéries hivernales.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X