Industrie/Négoce

Addok accélère

Mots clés : Industriels du BTP

La plateforme de référencement détenue à parts égales par Cofaq et Socoda devient une « supra-centrale d’achats ». Une évolution présentée par la coopérative et par le  groupement comme un important facteur de développement, tant pour les adhérents que pour les fournisseurs référencés.

C’est le 25 octobre dernier à Paris que, devant une centaine d’industriels partenaires, Cofaq et Socoda ont présenté les objectifs et les perspectives de développement d’Addok, la structure qu’ils détiennent en commun et qui se définissait, jusqu’à maintenant, comme une plateforme de référencement. Une définition révolue puisque Addok se positionne désormais comme une « supra-centrale d’achats ». « Les résultats enregistrés depuis trois ans sont prometteurs, nous pouvons aller plus loin » a ainsi déclaré Philipe de Beco, Président du Groupe Socoda et d’Addok, pour qui cette évolution correspond à la volonté de faire de Addok un moteur de croissance pour les deux distributeurs, mais aussi pour leurs fournisseurs.

Mieux acheter

Une évolution qui peut effectivement s’assimiler à une volonté de travailler plus efficacement avec les 128 « partenaires fournisseurs » actuellement recensés par Addok. Des fournisseurs évidemment demandeurs d’un haut niveau de performance de la part des différentes enseignes. D’où la mutation d’Addok en « supra-centrale d’achats » pour, par exemple, permettre aux distributeurs  de s’engager sur des volumes. « C’est en soi un énorme coup d’accélérateur » affirme Thierry Anselin, directeur général du Groupe Cofaq qui assume également, avec Philippe de Beco, la direction d’Addok.  « Un coup d’accélérateur qui ne remet pas en cause l’indépendance de nos membres et adhérents.   L’évolution d’Addok va nous permettre d’encore mieux acheter. Mais le mieux vendre reste du ressort de Cofaq et Socoda, et in fine de leurs membres et adhérents » précise le directeur général.

Un coup d’accélérateur qui oriente également Addok vers de nouveaux services comme l’exploration de nouveaux marchés , ou comme une meilleure analyse de la distribution numérique pour aboutir à des assortiments beaucoup plus personnalisés et donc efficaces.

Objectif : une croissance supérieure à 10 % pour 2018

Dans le même esprit, l’outil logistique est, et reste, au coeur des préocupations. Un chantier ouvert en permanence, et « qui  fait même actuellement l’objet d’études approfondies » affirme Thierry Anselin, en soulignant que, depuis 2009, date d’entrée de Groupe Cofaq dans Addok, les adhérents Socoda ont accès à Distrifaq (à Naintré dans la Vienne) et à Hex-Appro (à Bobigny en Seine Saint Denis), les deux centres de distribution de la coopérative.

Le chiffre Achats réalisé par Addok devrait s’afficher à environ 261 M€ en 2017, soit en croissance de 13% pour les trois dernières années. Pour 2018, la structure vise d’ores et déjà une croissance supérieure à 10%.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X