Immobilier

Action Logement veut acquérir 100 000 logements intermédiaires en 5 ans

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Droit du travail - Financement du logement

L’ex 1% Logement a annoncé vouloir vendre 1% de son parc chaque année pour financer l’acquisition de 100 000 logements intermédiaires en 5 ans. Le collecteur de la participation des employeurs à l’effort de construction va également céder une partie de ses activités, « sans procéder au moindre licenciement », assure Jacques Chanut, président de l’entité.

Action Logement (l’ex 1% Logement) va acquérir « 100 000 logements intermédiaires en 5 ans », dont au moins 15 000 dès 2017, a annoncé Jacques Chanut,  président du collecteur de la participation des employeurs à l’effort de construction (Peec),  mardi 24 janvier. « Action Logement va très vite regrouper ses filiales locatives intermédiaires, dans 3 ou 4 entités ou filiales régionales. Avec l’ambition, pour chacune, d’acquérir au plus vite des programmes neufs ou assimilés, dans les zones tendue s», a-t-il déclaré.

Ces nouvelles acquisitions seront financées par la vente d’1% du parc HLM par an, « ce qui permettra de dégager des ressources nouvelles ». Tout « n’est pas vendable », concède néanmoins Jacques Chanut. Et d’ajouter : « en aucun cas, la cession en bloc à des institutionnels ne sera privilégiée ». Action logement souhaite plutôt favoriser « les ventes lot par lot, comme pour l’intermédiaire ».

 

Cession d’une partie des activités

 

L’organisme a par ailleurs annoncé vouloir recentrer ses activités sur le logement social. « Concrètement, cela passe par une mise en œuvre d’un programme de cession des activités qui relèvent du secteur concurrentiel, je pense en particulier à l’administration de biens et à la promotion privée », a précisé Jacques Chanut. Malgré ces cessions, Action Logement promet de « protéger le personnel », en ne prévoyant « aucun licenciement ». « Les fonds dégagés seront réinvestis dans le cadre d’opérations de renouvellement urbain », a insisté Jacques Chanut.

Le doublement de la production de logements sociaux reste par ailleurs un des objectifs d’Action Logement pour l’année à venir. « Il faut progresser marche par marche, 2017 sera la première étape », a expliqué Jacques Chanut. Action Logement a pour ambition de doubler sa production de logements annuelle d’ici 2022. Objectif ? 50 000 logements produits chaque année. 

Rappelons qu’en 2015, Action Logement gérait un patrimoine de 948 000 logements, et bénéficiait de 4,1 milliards d’euros de ressources, dont 1,7 milliard tirés de la Peec. Action Logement est un acteur de premier plan du renouvellement urbain.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X