Vie de l'entreprise

Accidents et maladies du travail : 2 millions de morts par an

Deux millions de personnes meurent chaque année d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle, estime l’Organisation mondiale du travail (OIT) dans un rapport publié avant son prochain congrès sur ce thème à Vienne (Autriche) du 26 au 31 mai 2002.
270 millions de personnes sont affectées annuellement par un accident du travail et 160 millions contractent une maladie professionnelle, souligne l’OIT.
La principale cause de décès, lié au travail, est le cancer qui, selon l’OIT, tue 640000 personnes par an (32% des décès), les maladies liées à la circulation sanguine (23% des décès), les accidents (19%), les maladies transmissibles (17%). L’amiante, à elle seule, provoque la mort de 100000 personnes par an, souligne l’OIT.

12000 enfants meurent chaque année d’accidents ou de maladies professionnelles, relève l’Organisation.
Plus de la moitié de ces accidents ou maladies affectent le secteur agricole qui emploie plus de la moitié des travailleurs de la planète.
Les pays en développement sont plus touchés que les pays industrialisés, l’ensemble des pays souffrant d’un manque d’informations sur les risques encourus.
Le coût économique des accidents du travail s’accroît, constate l’OIT. Même s’il est difficile à chiffrer, il peut être mesuré par l’importance des indemnités versées qui représente, selon l’étude, environ 4% du produit intérieur brut mondial.

« Le monde a le devoir moral d’agir », estime le Directeur général de l’OIT, Juan Somavia. « La perte en termes de produit intérieur brut qui en résulte est vingt fois supérieure à toute l’aide publique au développement que recoivent les pays en développement », souligne-t-il dans l’introduction de ce rapport.
80% des accidents du travail pourraient être évités grâce à une meilleure prévention et une meilleure information, estime l’OIT.
En outre, estime M. Somavia, « les études de l’OIT montrent que là où un véritable dialogue social a cours, là où il y a une conscience collective, les risques pour la sécurité et la santé ainsi que l’exposition aux dangers sont réduits ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X