Immobilier

Accessibilité: faire la différence ne coûte pas si cher

Mots clés : Accessibilité

Banque Populaire et Ethik Event sensibilisent à la mise en accessibilité des petits établissements recevant du public avec leur concept de boutique test. Le but: pousser les commerçants clients des Banques Populaires à réaliser les travaux de mise aux normes.

En mai 2014, la Banque Populaire lançait la première offre clé en main pour l’accessibilité des commerces de ses clients professionnels. Diagnostic préalable, mise en relation avec des artisans de la Capeb labellisés Handibat, offre de financement avantageuse, certification, le pack complet était destiné à permettre aux gérants d’ERP de se mettre facilement aux normes avant l’échéance du 1er janvier 2015. Un site internet www.ouvrezvosportes.fr pédagogique devait accompagner le mouvement.

Un an, une ordonnance du gouvernement et deux dates butoir (1er janvier et 27 septembre 2015, date limite pour le dépôt des Agendas d’accessibilité programmée) plus tard, le constat est sans appel: rien de tout cela n’a suffi. Sur près de 7 milliards d’euros de financements débloqués l’an passé par la Banque Populaire, 500 millions € seulement concernaient des travaux de mise en accessibilité. «On s’est trompé», confesse Mickael Le Nezet, Directeur du marché des professionnels Banques Populaires. «Nous avions axé notre communication sur le côté « obligation réglementaire » et nos clients commerçants n’ont pas répondu.»

Il a donc fallu repenser la question, effectuer une sorte de «révolution copernicienne», et trouver un nouvel angle d’attaque. «Nous avons décidé de prouver à nos clients que la mise en accessibilité, malgré l’investissement financier, était avant tout une opportunité commerciale», explique Mickael Le Nezet. «Ne serait-ce que pour valoriser un commerce à la revente, un peu comme dans l’immobilier avec un logement performant énergétiquement.» Prouver aussi que des aménagements simples et peu coûteux pouvaient permettre de rendre une boutique immédiatement plus accessible.

 

Faire l’expérience du handicap

 

Et pour cela, Banque Populaire s’est tournée vers Ethik Event, département événementiel du groupe Ethik Investment, spécialiste de la sensibilisation positive au handicap par l’expérience (c’est notamment Ethik Event qui a développé la chaîne de restaurants « Dans le Noir ? »).

Les deux partenaires ont donc développé un concept unique de test d’accessibilité en en conditions réelles. Des participants (commerçants, partenaires, dirigeants et collaborateurs) mis en situation de handicap (visuel, auditif et moteur) deviennent les clients d’une première boutique non accessible puis d’une seconde de même dimension, accessible cette fois. En fin de parcours, les visiteurs peuvent échanger avec des experts en accessibilité et approfondir leurs connaissances sur cette thématique à travers une exposition dédiée.

Et ils seront certainement forcés de faire ce constat : de simples aménagements extérieurs comme intérieurs peuvent permettre de résoudre un grand nombre de problèmes.

«Une simple rampe qui, de plus, peut être amovible, ne coûte pas si cher», explique Fabrice Rosczczka, directeur général de Ethik Event. «Et si vous rajoutez un carillon qui permet d’avertir de votre arrivée, le personnel à l’intérieur sera plus vite à même de vous assister une fois à l’intérieur. Au-delà des solutions techniques, la relation humaine permet de faciliter les situations.»

 

Ci-dessous, trois situations, avant et après:

Les deux boutiques sont d’une surface absolument identique. Pourtant, la différence de place pour circuler avec seulement quelques aménagements intérieurs est impressionnante. Moins de linéaires, marchandises disponibles à la bonne hauteur, meilleur éclairage… On évolue librement et sans contrainte dans l’espace.

Enfin, dernier poste à envisager: les meubles. Adaptés, ils peuvent faire la différence.

Ces boutiques test se trouvent actuellement au siège du groupe BPCE à Paris mais l’idée d’en faire une exposition itinérante fait son chemin. A suivre…

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X