Energie

Abaisser les factures énergétiques en changeant de mobilier

Mots clés : Architecte - Conception - Efficacité énergétique - Réglementation thermique et énergétique

Et si l’efficacité énergétique était aussi une affaire de mobilier… Un designer et un architecte-ingénieur français se sont associés pour concevoir une table qui avale les calories.

Polytechnicien, diplômé de l’école d’Architecture de Belleville, le Directeur Général d’Elioth – laboratoire du groupe d’ingénierie Egis – Raphaël Ménard a l’habitude d’aller chercher la solution là où on ne l’attend pas. Par exemple, pour répondre à la question de l’implantation des éoliennes, lui et ses équipes avaient tourné leurs regards vers les pylônes haute-tension et dessiné des « plug-in éoliens » à greffer à ces infrastructures existantes.

Cette fois-ci, associé au designer Jean-Sébastien Lagrange, il propose de  » traiter la problématique de l’économie d’énergie à l’échelle du mobilier plutôt qu’à celle du bâti ».  :  Autrement dit, afin d’améliorer la performance énergétique des bâtiments, l’ingénieur-architecte et le designer proposent de changer les meubles.

Le premier objet de leur gamme de « mobilier zéro énergie » est une table de réunion. Installée dans une  pièce de 15m2, elle pourrait diviser par deux la consommation énergétique. D’après ses concepteurs, les simulations thermodynamiques montrent qu’elle réduirait de 60% le chauffage en hiver et de 30% les besoins en climatisation durant la saison chaude.

 

Stocker la chaleur sous la table

 

Il faut passer sous la table pour comprendre. Des billes contenant un matériau à changement de phases sont logées entre son plateau en bois et sa sous face en aluminium anodisée. En été, lorsque la température dépasse les 22°C dans la pièce, le matériau contenu dans ces capsules  se met à fondre et absorbe ainsi la chaleur. Cette dernière est restituée en fin de journéee quand la température diminue et que les bureaux sont inoccupés. 

 

Pour Raphaël Ménard et Jean-Sébastien Lagrange, cette dissimulation de chaleur, permise par les matériaux à changement de phase, offre l’opportunité de transformer tout le mobilier en régulateur thermique. L’ingénieur-architecte et le designer travaillent déjà à la conception de luminaires et d’étagères mangeurs de calories.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    COefficient de Performance

    Bonjour Egis, Le changement de phase permet le stockage et la libération de la chaleur latente. C’est le principe des pompes à chaleur et chaudières à condensation. Question : Quel est le coefficient de performance ? A bientôt Thomas TANGUY Ingénieur tests et essais mécatroniques http://www.viadeo.com/fr/profile/thomas.tanguy2
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X