Réalisations

AAVP élève une école bois-béton à Montévrain

L’atelier d’architecture drivé par Vincent Parreira livrera au printemps prochain, en Seine-et-Marne, un groupe scolaire à structure mixte.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    bois décor, et pérennité

    Pour qui commence à réhabiliter les structures bois des années 70, avec leur large toit débordant, et le pourrissement ponctuel des parties non suffisamment protégées, on se demande quel avenir pour cette utilisation des bois en décor de façades… même transformé en plastique par des résines chimiques! le bois n’est durable que bien protégé sous un enduit, ou derrière des murs en plancher et charpente comme on le pratique depuis 20 siècles (moins le dernier qui marche sur la tête!. Les seuls exemples durables d’ossature bois visible en façade sont l’habitat à auvent largement débordant (ferme landaise ou bressanne). L’architecture bois serait-elle compatible avec le cubisme? L’architecte des années 70 essayait au moins de formes de huttes à large débord de protection entre deux murs trombe!
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X