Logement

A Strasbourg, le programme immobilier Rotonde sur les rails

Mots clés : Gestion et opérations immobilières

Le groupement de promoteurs et bailleurs sociaux conduit par Demathieu Bard Immobilier lance les travaux du projet de 23 000 m2 attendu de longue date dans le quartier de Cronenbourg.

Pas moins de quatre promoteurs privés et deux bailleurs sociaux conjuguent leurs efforts pour ériger 23 000 m2 aux portes du centre-ville de Strasbourg. La complexité du site, l’historique quelque peu mouvementé du programme et les vicissitudes du marché de l’immobilier ont requis la mobilisation des énergies pour faire sortir de terre le «Rotonde» à la limite du faubourg de Cronenbourg, près du pôle de transport collectif du même nom. C’est désormais chose faite. La cérémonie de première posée s’est déroulée vendredi 16 septembre.

L’équipe conduite par Demathieu Bard Immobilier a repris le projet courant 2012 après le vigoureux rejet de la première mouture portée par Cirmad (devenu LinkCity) qui avait remporté la consultation initiale auprès de la Communauté urbaine de Strasbourg, transformée depuis en «Eurométropole». A la filiale de l’entreprise de construction, elle associe les promoteurs alsaciens Topaze, Ohayon et Trianon qui ont pour partie repris le flambeau suite au retrait d’un confrère, ainsi que les bailleurs Néolia et Habitation Moderne. Sur un terrain étroit bordé par la voirie routière d’un côté et le réseau de tramway de l’autre, elle a dû trouver l’équilibre entre atteindre une nécessaire densité sans les excès qui auraient à nouveau rebuté les riverains. Le résultat est un ensemble de quatre immeubles qui montent jusqu’à huit étages. En bonne partie, il repose sur un parking commun et crée une excroissance de petits appartements dans les premiers niveaux, venant s’accoler à la façade en évocation du bâti au quartier de Cronenbourg.

 

Le rapport au «déjà là»

 

Coordinatrice de l’ensemble du projet et signataire de plusieurs îlots, l’Agence Nicolas Michelin & Associés (Anma) a particulièrement travaillé ce rapport avec l’environnement préexistant, selon son approche du «déjà là». « L’orientation Nord-Sud du quartier de Cronenbourg et son réseau orthogonal ont structuré notre réflexion aboutissant à concevoir des logements traversants Est-Ouest», décrit Olivier Calvarèse, architecte à l’agence parisienne. Les duplex en rez-de-jardin, les façades colorées en bardage bois et fibres de ciment se veulent également faire écho aux maisons à pignons à couleurs variées du faubourg.

Au total, la Rotonde se compose de cinq îlots qui accueilleront un hôtel 3 étoiles de 98 chambres, cinq cellules commerciales, une résidence-seniors de 78 appartements et 206 logements: 81 en accession privée, 100 en locatif social et 25 logements locatifs intermédiaires développés en «vente en l’état futur d’achèvement» (Vefa) par Habitation Moderne, première opération du genre pour le bailleur strasbourgeois.

Outre Anma, les cabinets d’architectes alsaciens GKG et Bik interviennent comme concepteurs de différents immeubles.

Les livraisons s’échelonneront entre la fin 2017 et le premier trimestre 2018.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Demande de précisions

    Pouvez-vous nous préciser ce que recouvre exactement le terme de 25 logements en « locatif intermédiaire » ? S’agit-il de PLSA ? Ou autre ? Merci.
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X