Aménagement

A Strasbourg, la ZAC Etoile boucle son front bâti

Mots clés : Aménagement du territoire

Les derniers programmes en construction à venir pour un total de 60 000 m2 apportent la touche finale au projet d’aménagement qui préfigure depuis les années 1990 la reconquête de tout le prolongement Sud de l’hyper-centre.

Après avoir imprégné l’urbanisation de Strasbourg pendant vingt ans, la ZAC Etoile plante ses dernières banderilles. Les lots ZD1 à ZD6 qui restaient à attribuer l’ont tous été par l’aménageur, la Sers (Société d’aménagement et d’équipement de la région de Strasbourg). Les treize opérations qui découlent de cette dernière tranche totalisent 59 000 mètres carrés de surface plancher. Ils porteront ainsi à 140 000 m2 le bâti sur la ZAC qui aura lancé la reconquête par Strasbourg de ses anciens terrains portuaires au sud de du centre-ville historique. Cette ambition se poursuit désormais plus à l’Est jusqu’au Rhin par le projet Deux-Rives.

En 2020, l’«îlot Saint-Urbain», nom moins technocratique que le lot ZD6, devrait dresser, jusqu’à 58 mètres, l’ensemble de ses 22 000 m2 de logements (170 appartements en accession, locatif privé et social), bureaux, commerces et hôtel à l’enseigne Aloft, sur la parcelle nichée entre le cimetière, le parc de l’Etoile et le centre commercial Rivétoile d’Unibail-Rodamco. Adim (groupe Vinci Construction) conduit le groupement de promoteurs et bailleurs qui a confié la conception à LAN (Local Architecture Network) associé à l’alsacien TOA. Ce tandem multiplie les ouvertures dans les façades, dans un objectif de connexion visuelle avec le centre-ville.

 

Tournés vers la nature en ville

 

En attendant cette réalisation, 12 programmes répartissent leur livraison respective entre cette année et 2018. L’association AMO (Architecture et maîtres d’ouvrage) d’Alsace-Lorraine-Franche Comté a posé le regard de ses membres sur plusieurs d’entre eux, à l’occasion d’une récente visite.

Matériau dominant, le béton s’habille çà et là de résille métallique, de peau inox ou consent une place au revêtement brique.

Derrière la patte de chaque architecte respectif, ces constructions, d’habitat quasi exclusivement, manifestent une même volonté d’ouvrir les appartements vers les cœurs de parcelle, les espaces boisés ou les îlots végétalisés aménagés dans le but d’amener des pans de nature en ville. Elles doivent ainsi laisser les futurs occupants le plus en retrait possible de l’intense circulation de l’avenue du Rhin, auxquels cette dernière tranche de la ZAC Etoile apporte un front bâti, à l’endroit où elle constitue la principale portion d’entrée routière dans la ville en venant du Sud.

 

Focus

Les programmes en cours sur les lots ZD1 à ZD5 (hors autopromotion)

Les surfaces sont exprimées en m2 plancher

Spiral et Icade Promotion: 4 300 m2, logements et activités, livraison en 2018;

Nacarat – ScharfImmobilière Vauban: 6 980 m2, 84 logements avec commerces, livraison 2017;

CUS Habitat: 3 760 m2, 45 logements, livraison en 2017;

Alcys Résidences: 3 340 m2, 47 logements, livraison en 2016;

Bouwfonds Marignan: 3 045 m2, 46 logements avec commerces/activités, livraison en 2016;

Pierres & Territoires, programmes «Green One» et «Sirius»: 6 910 m2, 73 logements accession et sociaux, livraison 2016/17.

Promogim: 4 100 m2, 51 logements, livraison en 2017;

Perspective: 2 930 m2, 34 logements avec commerces, livraison en 2016 ou 2017.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X