Culture

A (re)découvrir : le film «My Architect». A la recherche de Louis Kahn

Mots clés : Architecte

L’été est propice aux redécouvertes architecturales et/ou cinématographiques. My Architect, de Nathaniel Kahn, est certainement l’un des films les plus poignants consacré à un architecte et à son œuvre…

 

Génie incontesté de l’architecture moderne, Louis Kahn, né en 1901, meurt d’un arrêt cardiaque en 1974 dans une gare de New York, au sommet de sa gloire mais criblé de dettes. Son fils – illégitime – Nathaniel Kahn est alors âgé de 11 ans. Trente ans plus tard, devenu réalisateur, il décide de percer le mystère de ce père illustre qui partageait sa vie entre son épouse, deux concubines et les enfants nés de ces trois histoires…

Dans My Architect [voir ici la bande-annonce], le long métrage qu’il lui a consacré en 2004, Nathaniel Kahn interroge notamment Frank Gehry, Philip Johnson, Moshe Safdie ou encore Balkrishna Doshi ; mais aussi des anciens collaborateurs de l’agence de son père ainsi que des membres de ses trois familles. Tous évoquent, avec beaucoup d’émotion, la personnalité énigmatique et multiple de Louis Kahn. Un voyage intime sur les traces d’un père inconnu, architecte pourtant mondialement célébré de son vivant.

A voir également : l’architecte Christian Devillers, élève de Louis Kahn, parle du Maître à la Cité de l’architecture

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X