Transport et infrastructures

A Pantin, Scape imagine un monolithe de pierre pour la SNCF

Mots clés : Produits et matériaux - Transport collectif urbain - Transport ferroviaire

La SNCF va réaliser, à Pantin, un bâtiment destiné à abriter le Centre de commande unique du RER E et la Commande centralisée du réseau de Paris-Est. Elle en a confié la conception à l’agence Scape, basée à Rome et à Paris. Livraison prévue en 2020.

L’agence franco-italienne Scape a remporté le concours lancé par la SNCF pour la construction d’un bâtiment à Pantin (Seine-Saint-Denis) regroupant le Centre de commande unique (CCU) du RER E, la Commande centralisée du réseau (CCR) de Paris-Est et son extension pour la Centrale sous station (CSS).

«Le projet trouve son inspiration dans la typologie de la Villa de la Renaissance: la résidence suburbaine des familles nobles italiennes, conçue comme une émergence immédiatement identifiable dans le paysage de la campagne et capable de garantir la protection et l’autonomie de ses habitants. La villa et son enceinte forment une image unitaire qui dialogue avec son environnement extérieur et protège un microcosme intérieur…», indique le communiqué.

 

Trois entités fonctionnelles

 

D’une surface utile de 4 680 m2, le bâtiment se présente comme un long monolithe en pierre duquel émergent deux blocs en laiton: l’un dédié aux bureaux et espaces de formation du Centre de commande unique (CCU), l’autre à la Centrale sous station (CSS), les deux se développant sur trois niveaux. Entre les deux, sur deux niveaux, se trouvent la salle d’exploitation, épicentre du projet, et des locaux techniques. Deux passerelles relient ces trois entités fonctionnelles. Entre les blocs, une séquence de patios arborés garantit un éclairage naturel.

La trame de l’enceinte se compose de longues lames en pierre qui évoquent les faisceaux ferroviaires tout en offrant une façade urbaine. Pour des raisons de sécurité, elle est résistante aux chocs et aux explosions. De même, les ouvertures en façade ont été réduites au maximum, de sorte qu’il n’existe qu’un seul accès au bâtiment.

La toiture accueillera un jardin pour les occupants des lieux. La livraison devrait intervenir en 2020. Le montant des travaux s’élève à 15 millions d’euros pour le CCU-CCR et 2,5 millions pour l’extension CSS.

 

Fiche technique

Maître d’ouvrage: SNCF Réseau Plateau Eole

Maîtrise d’œuvre: Scape, architecte mandataire (mission complète, études et travaux), Alessandro Cambi, Ludovica Di Falco, Francesco Marinelli, Paolo Mezzalama, architectes, Valentina Esposito et Francesca Ungaro, collaborateurs; Après la Pluie, paysagiste; Aedis (structure), Deerns (fluides et environnement), Altia (acoustique), LMP (VRD), BET; Bureau Michel Forgue, économiste.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X