Aménagement

A Nice, l’aéroport va lancer une consultation pour un programme immobilier mixte de 25 000 m2 face au terminal 1

Mots clés :

Établissement recevant du public (ERP) ou assimilé

-

Gestion et opérations immobilières

-

Urbanisme - aménagement urbain

Situé sur la ZAC du Grand Arénas, «l’îlot 4.3» est prévu pour être livré début 2020 au plus tard.

Les projets d’aménagement se multiplient dans la plaine du Var, au sein de l’opération d’intérêt national Eco Vallée. Après plusieurs nouveaux projets engagés sur la ZAC Nice Méridia et présentés lors du dernier Simi (logements de Jean Nouvel, pôle intergénérationnel, bâtiment de l’Imredd attribué à Marc Barani, concours du campus régional de l’apprentissage dont trois équipes vont être sélectionnées), c’est au sein de la ZAC du Grand Arénas dessinée par Josep Lluis Mateo qu’une nouvelle opération va être lancée. Le Groupe Aéroports de la Côte d’Azur s’apprête en effet à lancer d’ici quelques semaines, à l’occasion du Mipim, sur «l’îlot 4.3» (la zone nord du Grand Arénas, face au terminal 1) une consultation auprès d’opérateurs pour réaliser un programme immobilier de plus de 25 000 m2. Il comportera des logements sur 3000 m2, des bureaux sur 12 000 m2 avec des commerces en pied d’immeuble sur 800 m2, deux hôtels 3 et 4 étoiles sur 9500 m2, d’une capacité de 200 à 250 chambres. «C’est un foncier extrêmement attractif, en connexion directe avec l’aéroport et qui va bénéficier de la desserte de la ligne 2 du tramway en cours de construction. Nous prévoyons que cette opération soit réalisée rapidement, au plus tard début 2020, pour bénéficier de la mise en service de la ligne 2 du tramway» explique Frédéric Gozlan, directeur des études et des services techniques au sein de la Société Aéroports de la Côte d’Azur.

 

L’aéroport engagé dans le projet

 

Le lancement de cette consultation survient après une série de protocoles (échanges de terrains, prix, destination) signés entre l’Etat, la Société Aéroports de la Côte d’Azur, l’EPA Plaine du Var, la Métropole Nice Côte d’Azur et la ville de Nice sur une trentaine de parcelles (près de 4 ha) de cette ZAC qui ont permis de «sécuriser» le foncier et de donner le feu vert à l’entrée en phase opérationnelle des projets d’aménagement. Le mode de réalisation de «l’îlot 4.3» (appel à projets auprès de promoteurs et concepteurs, conception-réalisation, etc.) n’est pas encore arrêté mais la Société Aéroports de la Côte d’Azur prévoit d’être un partenaire actif de l’opération et de participer à son financement. Le choix de l’opérateur retenu est prévu fin 2016. Ce premier projet lancé par la société aéroportuaire ne représente qu’une petite partie du foncier valorisable dans ce secteur puisqu’au total l’aéroport dispose d’une capacité d’aménagement de 150 000 m2.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X