Réalisations

A Nantes, Raum et L’Escaut se partagent la conception d’un bâtiment mutualisé

Mots clés : Architecte - Enseignement supérieur - Manifestations culturelles - Ouvrage d'art - Salles d'audition, de conférences, de réunion, spectacles ou à usages multiples

Première commande publique réussie avec brio pour les jeunes architectes nantais de Raum, associés aux Belges de L’Escaut pour la réalisation du «Pont supérieur», un bâtiment partagé par le conservatoire et le pôle d’enseignement supérieur du spectacle vivant Bretagne-Pays de la Loire.

Implanté sur l’île de Nantes, à proximité du lycée international et du conservatoire, le pôle d’enseignement supérieur du spectacle vivant (danse, musique et théâtre) Bretagne-Pays de la Loire, surnommé le «Pont supérieur», a accueilli ses premiers étudiants et vient d’être inauguré en grande pompe mardi 13 octobre. Cette nouvelle école s’est installée dans un bâtiment compact de 2 693 m2 réalisé en matériaux bruts (béton, brique et menuiseries acier) mutualisé avec le conservatoire.

Le projet s’appuie sur trois enjeux architecturaux qui visent à conforter l’identité d’un pôle culturel du quartier à travers une interface entre les différents équipements d’enseignement et leur environnement, par la mise en lien du projet, une connexion à la ville et un projet partagé et transdisciplinaire, qui instaure par la répartition de ses fonctions de nombreuses interrelations entre les différentes pratiques.

Construit sous la maîtrise d’ouvrage de la Ville de Nantes pour 6 millions d’euros HT (coût global de l’opération 9,3 millions d’euros), ce bâtiment de six étages intègre aussi une salle de répétition pour l’Orchestre national des Pays de Loire (ONPL). Au rez-de-chaussée, en relation avec le quartier, les architectes ont imaginé un espace-tampon thermique librement appropriable appelé, le 7e Studio.

 

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage: Ville de Nantes;

Maîtrise d’œuvre: Raum (architecte mandataire) & L’Escaut (architecte associé, scénographe);

BET: Girus (TCE), ECMS (économiste), Vincent Hédont (acoustique);

Surface: 2 693 m2 Shon;

Coût: 5 985 000 euros HT.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X