Réalisations

A Nantes, Dominique Perrault signe le nouveau siège social du groupe d’ingénierie Keran

Mots clés : Architecte - Conception

L’architecte Dominique Perrault marque son retour sur l’île de Nantes en livrant pour le groupe d’ingénierie Keran un siège social solide et dense.

Chaque bâtiment a sa propre histoire. Celle du tout nouveau siège du groupe d’ingénierie Keran, inauguré jeudi 24 septembre, est déjà longue. Elle pourrait trouver son origine dans les années 90, lorsque les architectes-urbanistes Dominique Perrault et François Grether sont chargés d’une étude urbaine exploratoire pour la création de l’île de Nantes. «Le fait que ce bâtiment soit situé sur l’île de Nantes a été déterminant, tout comme le fait que ce soit pour une société d’ingénierie, des métiers proches des nôtres. Tout cela a du sens» explique Dominique Perrault.

Comme souvent dans les belles histoires, le projet est né d’une rencontre. «C’est la biennale de Venise de 2010 qui nous a liés. J’avais été chargé de l’exposition «Métropolis ? » dans laquelle Nantes et son île figuraient au premier plan» se souvient Dominique Perrault.

«A cette époque, j’avais décidé de quitter le site de la Chantrerie, mais pas pour l’île de Nantes. Or, en juillet, nous remportons la consultation de maîtrise d’œuvre urbaine avec Marcel Smets et Anne-Mie Depuydt. Et nous nous retrouvons donc impliqué dans le projet» témoigne Yves Gillet, président fondateur de Keran (40 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont 20% à l’export; 500 salariés répartis dans 4 sociétés: SCE, Creocean, Naomis et Goupe8). «Avec les dirigeants de la Samoa, nous nous sommes dit qu’il faillait que l’on s’installe sur l’île et ce ça pourrait être l’occasion de solliciter Dominique Perrault. Tout a convergé en l’espace de deux mois et nous avons commencé à travailler ensemble dès la fin de l’été» ajoute-t-il.

 

Transparence, simplicité, flexibilité

 

Tout va alors très vite. «Nous avions un programme et un cahier des charges fonctionnelles et j’ai apprécié la compréhension rapide du projet par Dominique, dès les premières esquisses, a imaginé un bâtiment comme une commode avec des tiroirs plus ou moins ouverts selon les besoins» raconte Yves Gillet.

Sans la découverte sur l’emprise foncière d’une pollution lourde du sous-sol (entre -4 m et -6,5 m), le nouveau siège de Keran aurait été livré il y a un an. Malgré cet incident, le budget de 16 millions d’euros HT (dont 12 millions de travaux) pour 7000 m2, sera tenu.

Et la qualité au rendez-vous ! A l’intérieur, les niveaux dépassent de 20 cm les standards en vigueur et tous les bureaux sont en premier jour. Côté confort, la climatisation est bannie. A la place, un ingénieux système de modules hybrides de plafond (Barcol-Air) joue avec la dalle béton pour rafraîchir ou chauffer les bureaux, tout en faisant piège à sons. Pour la conception des aménagements, Marjorelle a travaillé en résonance avec l’architecture privilégiant la transparence, la simplicité, la flexibilité.

Enfin, le bâtiment est évolutif avec une extension possible de 1800 m2 sur le pignon Est. Pour l’heure, fidèle à la vocation citoyenne de l’entreprise, des artistes peuvent exposer dans le hall à l’image du génial vidéaste Pierrick Sorin qui propose une œuvre permanente en clin d’œil à l’activité internationale du groupe. «Nous avons également des espaces disponibles pour sept ou huit start-up qui travaillent autour de nos métiers de la ville durable, de la ville intelligente. Soit par incubation de projet ou d’innovation, l’idée est d’accueillir des porteurs de projet pour construire un écosystème autour de la conception urbaine et de l’ingénierie» déclare Yves Gillet.

 

Chiffres-clés

Hauteur de la construction: 21,65 m

Superficie du terrain: 4 245 m2

Surface de plancher 7 000 m2

Coût des travaux: 12 millions d’euros HT

 

Focus

Les acteurs du projet

Maître d’ouvrage: SCI IDN Planete

Maître d’usage: Keran

Maîtres d’œuvre: Dominique Perrault Architecture (architecte) et AIA Ingénierie (BET fluides, BET structure, économiste).

Maîtrise d’œuvre d’exécution et OPC: AIA Management

Contrôle technique et SPS: Socotec

Programmiste: Amofi

Space planner: Majorelle

Géotechnicien: Fondasol

AMO dépollution des sols: Serea

Aménagements extérieurs: SCE

 

Focus

Entreprises ayant réalisé les travaux

Terrassement, fondations, gros œuvre: Sogea Atlantique (Saint-Herblain)

Couverture: Raimond (Saint-Julien-de-Concelles)

Métallerie: Emfa (Les Sorinières)

VRD et aménagements paysagers: Jaulin (Carquefou)

Etanchéité: Smac (Saint-Herblain)

Menuiseries extérieures: Bluntzer SNC (Fresse-sur-Moselle)

Menuiseries bois: Volutique (Treillières)

Cloisons modulaires: Clestra-Hauserman (Illkirch)

Plancher technique: Denco (Sens)

Sols scellés et souples: Rossi (Saint-Herblain)

CVC/Plomberie sanitaire: Eiffage énergies thermie (La Roche-sur-Yon)

Electricité courants faibles: Eiffage énergies Loire Océan (Carquefou)

Cloisons sèches plafonds plâtre et plafonds suspendus: Volutique (Treillières)

Chape, béton ciré: Atlantic Dallage – Cunha (Sautron)

Peinture revêtements muraux: Paul Turpeau (Saint-Herblain)

Appareils élévateurs: Koné (Rezé)

Electricité courants forts: Cegelec (Carquefou)

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X