Recherche & développement

À Montpellier, le soleil offre eau chaude et eau glacée

Mots clés : Climatisation

Deux bâtiments du quartier de l’Arche Jacques Cœur de la ville de Montpellier ont été équipés d’un système couplant climatisation solaire et production d’ECS.

Avec 300 jours d’ensoleillement par an, Montpellier se targue d’être la ville « où le soleil ne se couche jamais ». L’office de tourisme local pourrait y ajouter que le soleil y sert aussi à faire du froid. Pour cela, direction le quartier de l’Arche Jacques Cœur, où deux bâtiments, l’un tertiaire (11 000 m2), l’autre composé de 170 logements, viennent d’être équipés d’un système de climatisation solaire.

Un projet porté par la Société d’équipement de la région Montpelliéraine (Serm), volontariste sur l’emploi de technologies exploitant les énergies renouvelables. « Au départ en 2010, nous projetions de réaliser une simple installation de production d’ECS », se remémore Frédérick Cauvin, directeur du département énergie de la Serm. Profitant d’un appel à...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X