Immobilier

A Montpellier, l’Arbre blanc reçoit une Pyramide d’argent

Mots clés : Prix d'architecture

Le grand prix régional des Pyramides d’argent, décerné par la Fédération des promoteurs immobiliers Occitanie Méditerranée, récompense cette année un projet hors norme.

L’Arbre blanc, en construction à Montpellier, est une tour de 17 étages qu’un foisonnement de balcons et ombrières enveloppera à la manière d’une ramure. Le projet a pour origine un concours lancé en 2013 par l’ancienne municipalité sur le thème «les folies architecturales du XXIe siècle». La consultation avait été emportée par les promoteurs régionaux Promeo et Evolis, associés à l’architecte japonais Sou Fujimoto et à deux agences parisiennes: Laisné Roussel et Oxo Architects; rejoints depuis par Crédit Agricole Immobilier et Opalia. «L’équipe avait été constituée dix jours avant la date de remise des dossiers, s’amuse Cyrill Meynadier, alors directeur général de Promeo Patrimoine, devenu président fondateur d’Opalia. Nous ne pensions pas être sélectionnés et, moins encore, l’emporter en finale face à Vinci et Bouygues. Ce qui s’est passé est ahurissant !»

 

Des balcons de 18 à 42 m2 !

 

Le bâtiment, dont les premiers étages se dressent au bord du Lez, dans le quartier Richter, comportera 113 appartements, dotés chacun d’un, deux ou trois balcons de 18 à 42 m2. Ces 193 balcons, suspendus «comme les étagères d’une bibliothèque», selon l’ingénieur André Verdier, couvriront 3 525 m2, soit un tiers de la surface de plancher (10 000 m2). Les facades elles-mêmes comporteront 45% de surfaces vitrées, une proportion deux fois et demie supérieure au minimum requis par la RT 2012 (17%). Pour exceptionnel qu’il soit, le projet n’a pourtant fait l’objet d’aucune Atex (appréciation technique d’expérimentation). « C’est un choix, insiste Cyrill Meynadier. Ce bâtiment hypercomplexe est construit avec des méthodes courantes. Nous voulions développer des process reproductibles, qui nous permettent d’améliorer d’autres constructions. »

Le gros œuvre sera achevé à l’été. La pose des balcons devrait débuter en juin et s’échelonner jusqu’en février 2018. Les appartements, vendus au prix moyen de 5 500 euros/m2, seront livrés en septembre 2018.

 

Focus

Les autres prix

Innovation industrielle: Campus Pérols (Les Villages d’Or/M&A Promotion et Garcia-Diaz/Tourre-Sanchis, architectes).

Immobilier d’entreprise: Les Corollys à Pérols (Créatimmo, et DGLA Sud, architecte).

Mixité urbaine: Le Forum à Lattes (Les Villages d’Or/M&A Promotion et Philippe Sebanne, architecte).

Conduite responsable d’opération: Emergence à Montpellier (BDP Marignan et Serrado, architecte).

Bâtiment bas carbone: Ywood à Montpellier (Nexity et A+ Architecture, architecte).

Prix Grand public: Les Vignes de l’Ecluse à Montpellier (Vestia Promotions et MDR, architecte).

Premières réalisations: Marie-Louise à Montpellier (Emeris et MDR, architecte).

 

Le palmarès complet est sur le site de la FPI Occitanie Méditerranée.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X