Logement

A Marseille, Nexity joue la carte des quartiers nord et du bois

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Bois - Entreprise du BTP - Lieux de travail

Quartier Saint-Mauront, Nexity achève la première phase des «Docks Libres» (1 200 logements au total) et regroupe ses équipes dans le plus haut bâtiment tertiaire en bois réalisé en France. Un projet signé Ywood Business.

Le plus important chantier de logement de Marseille, la plus grande opération d’aménagement privée dans un périmètre de rénovation urbaine en France, le plus haut projet de construction bois massif en bureaux… Au cœur du quartier de Saint-Mauront (3e arrondissement), un des plus déshérité de Marseille et en lisière d’Euroméditerranée 1, Nexity s’apprête à livrer la première tranche de l’opération des Docks Libres (700 logements sur un total de 1 200 prévus) et vient d’achever, au sein de cette première tranche, la réalisation de 4 000 m² de bureaux bois, signés Ywood Business, l’entité dédiée de Nexity à la construction en bois massif. Une opération marquante dans cette partie de la ville et qui est également un pari sur sa mutation future.

«Ce projet est extrêmement important pour Nexity; il s’inscrit dans notre volonté d’intervenir aux côtés des collectivités à long terme pour reconquérir des quartiers en difficulté, assurer leur transformation urbaine et offrir aux habitants de ces secteurs la possibilité de devenir propriétaire de leurs logements grâce à des prix adaptés» confirme le Pdg de Nexity, Alain Dinin, venu sur place participer à l’inauguration de ce projet.


Vue mer à 2 500 euros/m²


Sur une emprise de 2,7 ha et un terrain acquis auprès de l’Etablissement public foncier Paca, Nexity a réussi à faire sortir de terre 285 logements en accession vendus seulement 2 530 euros/m² HT (prix moyen) avec vue mer à partir des niveaux R+8 mais a réalisé aussi 151 logements locatifs sociaux (reconstitution de l’offre ANRU pour Logirem et 13 Habitat), 39 logements PLS, 130 logements étudiants, 100 logements en résidence hôtelière sociale, des commerces, des locaux artisanaux en pied d’immeuble, une crèche, des jardins partagés, etc.

Signé Roland Carta, ce macrolot urbain se distingue par ses îlots ouverts et plantés, sa connexion avec le tissu urbain existant et la présence d’une passerelle piétonne, ouverte à tous, qui permettra d’accéder au centre de l’îlot. «La réponse commerciale a été très satisfaisante, avec un rythme d’écoulement de près de 6 lots par mois d’abord à des primo accédants ensuite à des investisseurs avec le changement de zonage, de B1 à A, à Marseille depuis octobre dernier» souligne Lionel Seropian, directeur de Nexity Immobilier Résidentiel Provence. Pour cela, Nexity n’a pas menagé ses efforts et a pris des risques : création d’une «Maison du projet», travail auprès des associations de quartier et des «grands frères» pour désamorcer les tensions, charte pour l’emploi local, lancement des travaux avant la fin des recours sur le projet…

 

Un bâtiment bois dans un quartier difficile

 

Aujourd’hui, Nexity prépare la deuxième tranche de l’opération qui comportera 567 logements supplémentaires dont 265 en accession libre TVA 5,5% (zone de rénovation urbaine) et 20%, une résidence pour jeunes actifs de 101 lots, 103 logements locatifs sociaux, 98 en résidence intergénérationnelle, des commerces en pied d’immeuble. Confiée à Roland Carta et François Leclerq, le projet est en attente de permis de construire et devrait démarrer début 2016 avec une commercialisation lancée avant la fin de l’année.

La première phase des Docks Libres dispose d’ores et déjà de son bâtiment signal avec les 3 700 m² en R+6 d’Ywood Business dont la façade bois ferme l’opération à l’angle de la rue Salengro et du boulevard National. «C’est le bâtiment récent le plus performant réalisé à Marseille, avec un niveau RT 2012-38%. Il a été réalisé de plus dans le cadre d’une démarche Bâtiments durables méditerranéens (BDM) « niveau argent » au stade de la conception, « niveau or » pour les travaux» se félicite Stéphane Bouquet, le directeur d’Ywood Business. Construit par cette filiale de Nexity, vendu à Foncière Inea, il héberge depuis la totalité des filiales locales et directions régionales de Nexity, soit 140 personnes, signe là encore que Nexity veut accompagner par la présence des équipes la transformation de ce quartier. Au rez-de-chaussée, va y être installée la Maison du Projet des Docks Libres.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X